Deux sortes de Temps, biologique et spirituel, correspondant aux deux plans : vital et spirituel

Voir :

https://mathesismessianisme.wordpress.com/leon-brunschvicg-temps-biologique-et-temps-spirituel/

Cette transformation qualitative dont parle Brunschvicg à propos de l’explication par Pascal de l’aporie de Bacon sur “la jeunesse des Anciens et l’antiquité des modernes” , c’est le progrès de la conscience qui est l”étoffe même (“such stuff as dreams are NOT made on”) :

http://www.enotes.com/shakespeare-quotes/we-such-stuff-dreams-made

de ce temps spirituel qui est redressement continu alors que le temps biologique est affaissement, dépérissement. Deux orientations , deux temporalités : le temps biologique pour la conscience en chute vers la dispersion dans la multiplicité foisonnante et chaotique des objets (de distraction plutôt que de désir); et pour la conscience qui se redresse, se relève et entreprend la montée vers l’Un, le temps qui est redressement. Ne retrouvons nous pas là les deux mouvements duaux, procession (vers le multiple) et conversion (vers l’Un) du néoplatonisme?

Jean Charles Pichon parle lui aussi de deux flèches du temps, à partir non pas de la physique mais de l’étude des mythes. Voir cet excellent blog qui lui est consacré:

Bienvenue

Advertisements
This entry was posted in Léon Brunschvicg, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Plan vital-plan spirituel, Platon and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.