extrait de l’attrape-coeurs

J’entrais ces citations de ce blog:

http://solitudemonamour.blogspot.fr/2011/07/violette-leduc-3.html

“Si vous voulez vraiment que je vous dise, alors sûrement la première chose que vous allez demander c’est où je suis né, et à quoi ça a ressemblé, ma saloperie d’enfance, et ce que faisaient mes parents avant de m’avoir, et toutes ces conneries à la David Copperfield, mais j’ai pas envie de raconter tout ça et tout.”
J.D. Salinger, L’Attrape-coeurs.

“Jene savais pas ce qu’était un rapport de forces, mais j’ai appris, […], et pour la vie, que les faibles se font toujours écraser.
Ne jamais écraser : ce pourrait être une devise.
Ne jamais se laisser écraser : une résolution. ”
Françoise Giroud, Leçons particulières.

Il y a aussi Simone de Beauvoir, on n’y échappe pas:

“Je ne peux être que le désir assouvi et sans cesse plus dévorant; je ne suis pas faite pour la résignation.”
Simone de Beauvoir, Cahiers de jeunesse.

Voici l’histoire des photos de ses fesses dans une salle de bains à Chicago en 1952
Une photo prise par Art Shay, ami de son amant américain Nelson Algren:

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/01/12/l-homme-qui-a-vu-simone-de-beauvoir-nue_998746_3236.html

image

Sinon sur le blog “solitude mon amour” il y a ceci, qui est très beau:
Extraits du journal de Jean René Huguenin , mort en 1962:

http://solitudemonamour.blogspot.fr/2016/07/tout-mest-possible-avant-de-mourir.html

Tout m’est possible effectivement, dans l’inexorable horizon du monde, de la finitude…

Jean-René Huguenin, in Journal.

Il écrit pour la dernière fois dans ce Journal le 20 septembre 1962; deux jours plus tard… il meurt dans un accident; il avait 26 ans. Je laisse les lecteurs découvrir ses derniers mots et son Journal intégral publié à titre posthume. Jean-René Huguenin n’aura eu le temps d’écrire qu’un seul roman La côte sauvage. Je remercie infiniment l’ami qui m’a fait découvrir récemment cet écrivain.

Advertisements
This entry was posted in Littérature-Poésie. Bookmark the permalink.