Les intellectuels deviennent fous… ( le langage est il leur opium?)

Je recopie entièrement (des fois qu’il serait supprimé à l’avenir) l’article de Jean Luc Nancy dans “Libération” (ou plutôt “Laberration”, comme dans le pastiche qu’en avait fait le groupe d’interventions culturelles “Jalons”, à côté de titres comme “L’immonde”):

Un camion lancé pour écraser des enfants – entre autres – donne une image insoutenable du nihilisme. Le nihilisme lui-même nomme un aboutissement : celui de notre histoire et de notre civilisation. Qu’il s’empare de simulacres religieux ou bien d’égarements psychotiques, qu’il se veuille fou de Dieu ou de transhumanisme, il trouve à se distiller et à empoisonner partout et chez tous ceux que peuvent fasciner les puissances d’anéantir.
Il ne suffit pas de lui déclarer la guerre. Il faut nous en prendre à nous-mêmes, à notre entreprise universelle de puissance jamais assouvie. Il faut arraisonner et démonter les camions fous de nos supposés progrès, de nos fantasmes de domination et de notre obésité marchande.

Le monde est à un tournant. Il a un nouvel avenir à inventer. Tuer les enfants (et les autres), c’est tuer l’avenir sans même faire exister un présent. Il ne suffit pas de hausser le ton : il faut aussi penser ce qu’exister peut vouloir dire d’autre que faire rouler des camions, des machines et des entreprises. Un homme politique, une femme politique aujourd’hui ne peut plus éviter de parler du sens de notre monde. Et pas seulement en récitant la devise de la République française. Car chacun de ces mots est écrasé par les camions, les machines et les entreprises. Et par l’insuffisance ou la négligence de nos pensées.

Il ne s’agit pas de nous accuser plus que d’accuser les fanatiques, les terroristes et les terrifiés. Il s’agit de passer outre toutes les formes de réflexes conditionnés. Car ce qui est en jeu est l’exigence inconditionnelle d’un monde possible.

http://www.liberation.fr/debats/2016/07/18/un-camion-lance_1466945

Je me sens d’autant plus le devoir de dénoncer ce texte rempli de sophismes que je dis ici des choses assez semblables à propos du nihilisme qui règne aujourd’hui et qui consiste selon moi à rabattre le plan spirituel sur le plan vital.

Ce texte à aussi été dénoncé sur “Riposte laïque” par un ancien élève de Nancy au lycée Bartholdi de Colmar au début des années 60 :

http://ripostelaique.com/attentat-de-nice-lauto-flagellation-professeur-jean-luc-nancy.html

Nous assistons en ce moment, à la faveur de la “polémique sur le Burkini” à un véritable fut d’artifices de sophismes, la “liberté” et les “droits de l’homme” (pas encore la “démocratie” mais ça viendra)étant invoquée pour que certaines femmes aient le droit de se baigner tout habillées ( un droit tout à fait fondamental bien sûr par contre les nudistes continuent à être poursuivis s’ils osent sortir de leurs ghettos). Mais c’est dans les merdias grand public, quand des philosophes comme Badiou ou Nancy il faut certainement s’inquiéter!
Mais qui est ce “nous”dont parle Nancy ? Dans ces lignes :

“Il faut nous en prendre à nous-mêmes, à notre entreprise universelle de puissance jamais assouvie. Il faut arraisonner et démonter les camions fous de nos supposés progrès, de nos fantasmes de domination et de notre obésité marchande.”

Nous les français? Nous les “occidentaux” ou les “européens” ? Nous les “hommes blancs” , coupables de tout et son contraire :esclavagisme, racisme, sexisme , etc.. J’en passe et des meilleures? Donc selon Nancy il y a bien une différence raciale et une différence sexuelle !!!!? Quel dégoûtant blasphème envers la “théorie du genre” et contre Simone de Beauvoir!! Quoi? La différence raciale ou sexuelle ne serait pas seulement une construction sociale, il y aurait une “Nature” extérieure, celle que rejoint le personnage du monde souterrain à la fin de ” THX-1138″ ?

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/04/thx-1138-le-premier-film-de-george-lucas-en-1971/

Seulement moi je dis tout de suite que je refuse d’être enfermé dans ce “nous” fantasmatique , comme dans tous les autres d’ailleurs! Vous ne m’aurez pas ! Je refuse d’être classé dans la catégorie “hommes blancs” ! ça suffit maintenant !

Nancy accuse globalement le “nihilisme” , “aboutissement de notre histoire et de notre civilisation”, “les camions fous de nos supposés progrès et de notre obésité marchande” , il appelle à “faire exister un présent qui soit autre chose que faire rouler des camions ou des entreprises”, il s’en prend, et là il est dans son rôle à “l’insuffisance ou la négligence de nos pensées”, mais : et s’il commençait par sa propre pensée ?

Il accuse, comme Badiou ou Zizek , le capitalisme mais ne nomme pas une seule fois la source (pseudo) religieuse (fantasmatique, là nous sommes d’accord) des crimes monstrueux des terroristes (même si celui de Nice était un “mauvais” musulman qui buvait et draguait en boîtes , mais cela ne trompera que les naïfs) , il oublie de nommer le “cœur radio-actif” du Coran, le verset 110 de la sourate 3 :

“Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.”

commandement divin à tout musulman , membre du “peuple élu qui est la oumma”, quoiqu’il ait fait avant , d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable , y compris et surtout aux non musulmans (sur les plages notamment, comme à Sisco)

Le capitalisme mondialisé c’est simplement le règne semblant sans limites du plan vital permis par les techniques industrielles issues de la science moderne; nier le “supposé” progrès, c’est affirmer qu’il est impossible que le plan de l’Idée vienne influencer le plan vital et équilibrer le règne fou de la puissance au moyen de la Sagesse,que cela ne s’est jamais produit, même au 17 éme siècle européen, c’est donc nier le “progrès de la conscience dans la philosophie occidentale”:

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/12/01/brunschvicg-progres-de-la-conscience-dans-la-philosophie-occidentale-tomes-i-et-ii/

c’est affirmer que la philosophie est vaine : mais alors pourquoi Nancy fait il de la philosophie?

Advertisements
This entry was posted in Coran, Europe, Islam, Philosophie and tagged , , , . Bookmark the permalink.