Le Bien, le Mâle , le #Burkini

C’est fou ce que la Liberté et la Femme ont d’amis et de défenseurs depuis que la polémique internationale sur le Burkini a éclaté il y a quelques jours…
Cela commence par le maire musulman de Londres, Sadiq Khan, qui vient à Paris donner son opinion alors que personne ne la lui demande: il déclare la main sur le cœur etre un ardent féministe (bien sûr : il n’allait pas dire qu’il est misogyne et que “les hommes ont autorité sur les femmes” comme le dit le verset 34 de la sourate 4 du Coran qu’il honore, puisqu’il est musulman) et qu’il place la Liberté au sommet de son panthéon personnel ( au dessus d’Allah?) et résume sa pensée dans une formule à l’emporte-pièce :”personne n’a le droit de dire aux femmes ce qu’elles doivent ou ne doivent pas porter” sous entendu : “Shame on You qui interdisez le Burkini avec vos arrêtés islamophobes”
..oui mais alors il condamne le coran qui , verset 31 de la sourate 24, justement dit aux femmes comment elles doivent s’habiller :

http://www.sajidine.com/famille/femme/voile-observance.htm

“Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu’en paraît et qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris ou à leurs pères ou à leurs frères ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs maris, ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants ! afin que vous récoltiez le succès } [Sourate 24 – Verset 31 ]”

Mais non il ne peut pas condamner le Coran puisqu’il est musulman!

Alors là je n’y comprends plus rien! Ou plutôt si : je comprends que ce monsieur se fout de la gueule du monde!

Et encore s’il était le seul!mais l’on assiste depuis quelques jours à un feu d’artifices de prises de positions en faveur du Burkini et contre les arrêtés “racistes” , la pauvre Siam qui a été verbalisée parce qu’elle portait le voile (pas le Burkini) sur la plage devient une véritable martyre de la liberté, pensez, ces policiers en tenue (mieux vaudrait parler de SS, comme pour les CRS en 1968) l’ont forcée à se déshabiller! On croirait entendre la description du viol collectif d’une rescapée des camps de la mort nazis par des francais de la Milice! La réalité est bien sûr toute différente : les policiers lui ont signifié qu’en vertu d’un arrêté municipal elle devait soit retirer son voile (ils lui ont suggéré de le mettre en bandana), ou alors quitter la plage. Devant son refus d’obtempérer ils ont contrôlé son identité et lui ont dit qu’elle recevrait chez elle une amende de 11 euros. C’est tout!

Et depuis un hashtag Twitter #Siam a été créé, où des agitateurs viennent appeler à soutenir cette nouvelle Anne Frank, qui est aussi une Jeanne d’arc du voile islamique!
Mais la palme revient à cette petite hypocrite que j’ai vu ce matin sur BFMTV s’exprimant avec d’autres au nom de la tolérance :”moi je suis tolérante, j’accepte tout le monde, habillé, ou tout nu” j’ai envie de lui sortir mon zboub et de le lui coller sous le nez, rien que pour voir jusqu’où va sa “tolérance”!
Cet parmi les interviewés personne n’osait se déclarer gêné par le voile ou le Burkini, par contre tous étaient catastrophés à la pensée que la France, notre bon pays, puisse paraître “raciste”!
Bien sûr tout cela n’est que fumisterie , une mauvaise blague, jamais la nudité complète ne sera tolérée, sauf en des endroits spécialisés (des camps de nudistes) car cela touche aux fondements mêmes de la civilisation qui veut que l’on ne soit nu qu’à la naissance, à la mort et au moment de l’amour, encore ces deux dernières circonstances doivent elles être enveloppées d’une certaine discrétion!
Quant à la liberté , cela ne consiste pas à faire ou dire ce que l’on veut ou à sortir dans la rue dans la tenue que l’on veut, il y a des limites bien connues à tout cela.
Quand j’observe les dialogues de sourds que peut provoquer toute cette sophistique à propos des grands mots de “tolérance” et “liberté” , je comprends ce que voulait Leibniz:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/la-conception-langagiere-de-la-mathesis-universalis-par-leibniz/

Quand il cherchait un langage entièrement rationnel qui permettrait d’argumenter en “morale et en métaphysique” comme on le fait en algèbre et en géométrie

Je méditai donc sur mon vieux projet d’un langage ou d’une écriture rationnelle dont l’universalité et la communication entre des nations différentes ne seraient que le moindre des effets. Sa véritable utilité résiderait en ceci qu’il ne reproduirait pas seulement les mots mais aussi les pensées et qu’il parlerait plus à l’entendement qu’aux yeux. Car si nous en disposions sous la forme que je me représente, nous pourrions alors argumenter en métaphysique et en morale de la même façon que nous le faisons en géométrie et en analyse car les caractères donneraient un coup d’arrêt aux pensée par trop vagues et par trop fugaces que nous avons en ces matières; l’imagination ne nous y est en effet d’aucun secours, si ce n’est au moyen de tels caractères.

Voici ce à quoi il faut arriver: que chaque paralogisme ne soit rien d’autre qu’une erreur de calcul et que chaque sophisme, exprimé dans cette sorte de nouvelle écriture, ne soit en vérité rien d’autre qu’un solécisme ou un barbarisme, que l’on puisse corriger aisément par les seules lois de cette grammaire philosophique.

Alors, il ne sera plus besoin entre deux philosophes de discussions plus longues qu’entre deux mathématiciens, puisqu’il suffira qu’ils saisissent leur plume, qu’ils s’asseyent à leur table de calcul (en faisant appel, s’ils le souhaitent, à un ami) et qu’ils se disent l’un à l’autre : « Calculons ! ».”

Bien sûr j’ai critiqué cette conception trop langagière , parce que je privilégie maintenant le Verbe intérieur ou Raison par rapport au Verbe extérieur ou langage, mais j’ai beaucoup admiré ce projet de Leibniz comme je l’ai observé sur cette ancêtre de la page ci dessus , datant de nombreuses années en arrière:

http://mathesis.blogg.org/leibniz-mathesis-universalis-characteristica-et-scientia-generalis-cal-p1002232

En ces années là il était très clair pour moi que la contemporaine théorie des catégories est la réalisation de ce projet de Characteristica generalis et de calculus ratiocinator de Leibniz, je donnais des liens en latin où Leibniz est très explicite:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/27/leibniz-scientia-generalis-calculus-universalis/

Depuis j’ai un peu reculé à ce propos de la forte analogie entre théorie des catégories et Mathesis universalis Characteristica generalis, mais j’y reviens à la faveur de cette récente démonstration du fait que la catégorie des catégories, base universelle de la théorie des catégories, n’est autre que l’Idée de l’Un qui est au fondement de la pensée de Platon visant à unir formalisme et conceptualisme, il y a échoué mais le projet aboutit avec l’axiomatisation par Lawvere de la catégorie des catégories :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/25/la-metacategorie-cat-de-toutes-les-categories-comme-modele-mathematique-du-monde-des-idees-de-platon/

tout cela c’est bien beau mais fort abstrait! Qu’est ce que cela nous dit sur nos “problèmes de société”?

Eh bien allons y !
Qu’avons nous conclu dans cet article tout récent?

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/26/correspondance-de-louvert-avec-les-idees-de-wronski/

Que Dieu est “en nous” sous la forme de l’Echelle Sainte de Jacob, de laquelle nous avons donné le mathème , correspondance mathématique, et que nous avons la possibilité, par une ascèse et des efforts incessants de réflexion, de cesser d’exister seulement sur le plan vital, de rompre avec l’animalité donc, en nous élevant aux niveaux supérieurs de l’Echelle , qui nous font accéder au plan spirituel-internel de l’Idée . Le Bien, dans ce nouveau schéma scientifique où les particules sont remplacées par les mots (logoi) et les Idées (mathemata) , c’est ce qui aide la conscience à s’orienter vers l’ascension de l’Echelle; le Mal, c’est l’opposé, tout ce qui contrarie ou empêche cette ascension , voire au contraire provoque la descente, vers le bas qui est le plan vital-ontologique où règne “l’imagination de l’Etre”
Maintenant, qu’est ce que tout cela a à voir avec le Burkini ? Ce dernier n’est jamais que l’élément principal d’une nouvelle campagne de promotion de l’islam politique, visant à pousser un peu plus loin les “gains de territoire sur la République française” réalisés lors des précédentes campagnes pour “la liberté de porter le voile”.L’idéologie qui se trouve derrière le port du Burkini n’est pas différente de celle concernant le voile, et celle ci ne peut que suivre le verset 31 de la sourate 24 qui a été rappelé plus haut, il y a aussi le verset 59 de la sourate 33 lire ces deux versets ici:

http://sainte.genevieve.autrement.pagesperso-orange.fr/sourcext/lectures/Coranvoile.htm

http://www.yabiladi.com/forum/hijab-n-est-option-mais-obligation-4-4695636.html

http://www.yabiladi.com/forum/port-foulard-sourate-partie-80-2640012.html

http://ripostelaique.com/le-voile-islamique-cest-du-pipeau.html

Sur le Verset 59 de la sourate 33:

“Traduction Hamidullah : « Prophète, dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de revêtir leurs mantes (djilbab) : d’échapper à toute offense ». Le mot figurant dans ce verset est jalabibihina, de jilbab= singulier, jalabib=pluriel ; le suffixe –hinna désigne des femmes.

Autres traductions : « de resserrer sur elles leur mante » ; « de ramener sur elles leur grand voile (djilbab) », ou encore : « de ramener un pan de leurs voiles sur elles », ainsi que cette précision éventuelle : « de couvrir leur poitrine ».

Le djilbab est en fait un large vêtement d’extérieur, que la femme porte au-dessus de ses habits et qui couvre tout son corps de sa tête à ses pieds. Elle revêt le djilbab au-dessus de ses habits quand elle sort de sa maison. Autres traductions : cape, manteau, robe. C’est la djellaba maghrébine.”

Sur le verset 31 de la sourate 24:

“5 – Le « khimâr », figure au verset 31 de la sourate 24, au pluriel (khumur).

Khimâr « désigne tout ce qui couvre la tête de quelque forme qu’il soit : une mantille, un châle ou une écharpe, par exemple », que les femmes doivent rabattre sur leurs poitrines, en présence d’hommes n’étant pas de l’entourage familial. Là comme ailleurs, il ne s’agit pas d’un voile dont la femme doit se couvrir le visage.”

Bref voile comme Burkini nous reportent à des sociétés inférieures et primitives très différentes des nôtres , où les femmes risquaient perpétuellement de subir des offenses si elles ne cachaient pas “ce qui doit être caché” au regard concupiscent des hommes : les seins, les cuisses, la toison pubienne. Pas question de couverture des cheveux dans le Coran, mais de la poitrine (des seins) mais cela nous importe peu car ce que nous voulons traquer ici c’est l’esprit, le sens de ces coutumes primitives. Celles ci constituent indéniablement un recul dans le temps, vers les périodes situées avant la ligne de démarcation du 17 éme siècle européen et cartésien:

https://renatuscartesiusmathesisuniversalis.wordpress.com/descartes-la-ligne-de-demarcation-des-temps/

Mais rappelons nous que dans “Raison et religion” Brunschvicg distingue trois oppositions fondamentales qui orientent toutes l’axe du Progrès de la conscience que nous avons défini comme celui de la “Teleiosis” de Wronski, du Perfectionnement indéfini de l’humanité , c’est à dire de DIEU :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/26/correspondance-de-louvert-avec-les-idees-de-wronski/

Nous identifions ce que Wronski nomme Teleiosis à Dieu, c’est à dire le “Dieu des philosophes et des Savants” , racine des valeurs universelles se trouvant dans la conscience uniquement, non pas un Etre transcendant comme dans l’idolâtrie du monothéisme abrahamique, dont la pire des formes se trouve dans le Coran,( alors qu’il est possible d’interpréter la Bible de façon non matérialiste comme symbolisant la montée (possible) de tout humain du plan vital -Égypte vers le plan internel-Israel ).mathématiquement nous identifions donc Dieu aux foncteurs montant de Set vers CAT Et par généralisation, puisque Set est un 1-topos et CAT un 2-topos, nous définissons une Idée mathématique , dans le cadre de la “Higher topos theory” de Jacob Lurie, à savoir une série infinie de foncteurs montants de (n-1)-topos en n-topos et ainsi de suite , un mathème de ce que nous appelons l’Echelle Sainte de Jacob et qui est pour nous le mathème de Dieu ( qui est la condition de possibilité en nous de quitter l’animalité du plan vital pour “monter” vers les “mondes supérieurs”):”

Les trois oppositions définie par Brunschvicg sont :

1 l’opposition entre Moi vital et charnel ( préoccupé par les seins des femmes, comme l’était le grand physicien Richard Feynman qui travaillait volontiers dans les bars “topless”) et Moi spirituel:

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/05/19/brunschvicgraisonreligion-les-oppositions-fondamentales-moi-vital-ou-moi-spirituel/

2 l’opposition entre monde imaginaire (des instincts vitaux, sexuels notamment) et monde véritable (celui des théories et des équations de la science):

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/08/03/brunschvicgraisonreligion-seconde-opposition-fondamentale-monde-imaginaire-ou-monde-veritable/

3 opposition fondamentale entre le dieu seulement humain des religions et le Dieu purement divin des philosophes et des Savants:

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

Les trois oppositions définissent une orientation, un Haut et un bas sur l’Echelle sainte de la Teleiosis de Wronski et de la Bible auquel nous avons donné une forme mathématique , celle des foncteurs montant de Set catégorie des ensembles vers CAT et nous entendons la généraliser en une série infinie de foncteurs dans le cadre de la “Higher topos theory” de Jacob Lurie:

1-topos → 2-topos → 3-topos etc.. À l’infini

Le Bien c’est ce qui aide à monter sur cet axe orienté qui est Dieu, monter vers l’Un en s’éloignant des “imaginations de l’Etre” qui sont propres au plan vital-ontologique qui est le 1-topos Set

Le Mal c’est ce qui empêche la conscience de monter, voire la force à descendre, à régresser en reculant vers les époques primitives où l’humanité, parce que la Science n’existait pas encore, était bloquée tout en bas sur le plan ontologique et l’idolâtrie d’un “Dieu” seulement humain, vengeur , cruel et sanguinaire, qui est celui de l’Islam.

Il est évident que le Burkini c’est le Mal, à savoir : il va dans le sens de la régression de la conscience vers le plan vital où elle est obnubilée par l’attrait sexuel qui est duperie. Plan vital qui est aussi celui de la mentalité réaliste primitive, qui ne peut comprendre qu’une femme ne peut sembler désirable à un homme que parce que celui ci est dupé par la Nature (le plan vital) persuadé qu’il est que la réalité correspond à ce qu’il ressent , qui est provoqué en lui par la nécessité vitale et seulement naturelle d’engendrer des enfants avec cette femme, qui ne lui semble désirable que parce qu’elle est promesse de futurs enfants sains, beaux et forts. Bref le plan vital est le cadre de l’idéologie hitlérienne, celle de la race, et toute tentative de faire régresser la conscience vers le bas, comme l’est le Burkini, doit être épinglée comme nazie.

Est ce que l’on pexut dire la même chose de la nudité complète, ou de la pornographie occidentale (tres prisée paraît il de Ben Laden qui au moment de sa mort regardait des vidéos pornos)? Ne mélangeons pas tout et commençons par le monokini ( il y a eu des agressions de femmes se baignant seins nus en Corse, à Sisco, et en Charente) . Cela peut être vu comme une opportunité pour les hommes de fortifier leur conscience dans le sens de l’idéalisme qui est l’opposé du réalisme! Pourquoi le spectacle de ces seins nus me trouble t’il comme il troublait Tartuffe ? Parce que je ne me suis pas suffisamment émancipé de la mentalité réaliste, qui me fait croire que cette femme est réellement telle qu’elle apparaît , à moi qui suis dupé par la Nature, programme inconsciemment pour désirer certaines femmes afin de tenter de les séduire et d’avoir ensuite des enfants avec elles. Ce n’est rien d’autre que l’instinct de reproduction de l’espèce qui parle ainsi en moi et me trompe totalement. Cela dit, ne soyons pas naïfs ni “angéliques” : cela peut être le fait de femmes provocatrices qui se mettent nues pour provoquer les hommes et s’amuser ensuite de leur désarroi. Aussi la nudité totale doit continuer à être prohibée par la loi.

Et le Burkini ? La loi n’a pour vocation que de permettre le “vivre ensemble” en évitant les “troubles à l’ordre public” , son domaine est donc le “plan vital” , elle n’est aucunement concernée par la spiritualisation des consciences cela, ce devrait être le domaine des religions, sauf qu’elles ont manqué à leur vocation en s’enlisant dans le plan vital, et dans une société laïque la loi ou le politique ne doit pas se mêler des religions). Mais nous nous trouvons en Europe dans une situation spéciale, avec les attentats et la crise migratoire, et cela justifierait une intervention politique et du législateur pour interdire le voile et le Burkini. Mais notons bien que les motifs, uniquement politiques , “identitaires” et contingents , pour une telle interdiction, n’ont rien à voir avec ce que nous avons expliqué ici en utilisant le dispositif mathématico-philosophique de ce que nous appelons une “extension de la physique au plan des Idées”: la validité de nos conclusions est Absolue et Universelle , comme la définition de Dieu, du Bien et du Mal à laquelle nous sommes parvenus par la pure réflexion. En ce qui concerne la “nouvelle Science”, Bien et Mal ne peuvent être qu’Absolus, et non pas relatifs à la situation spéciale qui est la société française contemporaine, qui périra un jour ( un jour peut être plus proche que ce que nous croyons) comme doit périr tout ce qui existe dans le monde, sur le plan vital et historique.
Ces Absolus dont je viens de parler ne sont pas concernés par les critiques de Mioara Mugur Schachter et sa méthode MCR de “conceptualisation relativisée “:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/07/29/these-dhenri-boulouet-systemique-relativisee-explication-de-la-methode-mcr-de-conceptualisation-relativisee-de-mioara-mugur-schachter/

tout simplement parce qu’ici nous ne parlons pas (pour autant que nous ne portions uniquement notre attention sur notre nouveau schéma scientifique et mathématico-philosophique de pensée) du “monde” mais du plan internel, de l’axe de la Teleiosis de Wronski qui est DIEU :l’Absolu même.

Un dernier mot sur la liberté , puisque nous avons vu que cette noble Idée, la plus élevée de toutes, est profanée et presse-tituée par les charlatans de la politique et des merdias : la liberté, c’est l’autonomie, ce n’est pas la fausse conception qu’en donne le plan vital qui peut se résumer à

je fais ce que je veux, je baise quand je veux, où je veux et avec qui je veux, je porte un Burkini si je veux, et je t’emmerde !

La liberté , ou l’autonomie, cela ne se trouve et ne s’accroît que par la montée sur l’Axe de l’Absolu, de la Teleiosis, qui est orienté du plan vital vers les mondes spirituels supérieurs. Aussi toute tentative d’émancipation dans le sens du plan vital ne peut aller que dans le sens d’une régression de la liberté . L’alcoolique qui craque et boit ce verre de whisky qu’il ne devrait pas boire, comme dans le chef d’œuvre de Billy Wilder :”Lost weekend” , est il libre oui ou non ?

Et la maxime des gauchistes américains des années 60, qui a inspiré Mai 1968, ne pourrait elle pas être lue à l’envers , en faisant précéder “mind” par “ass”? Tel me semble être son “esprit”:

Free your mind, your ass will follow

Advertisements
This entry was posted in Alain Badiou, category theory, Coran, Europe, Fichte, Higher topos theory, Léon Brunschvicg, Leibniz, Malebranche, Ontologie, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Physique, Plan vital-plan spirituel, Religions, Science, mathesis, Théorie des ensembles (set theory), Théorie des topoi (topos theory), topos physics, USA, Wronski and tagged , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.