Pierre Granier Deferre : la métamorphose des cloportes (1965) : excellent !

Le film est ici :

Là encore dialogues de Michel Audiard , mais c’est bien plus drôle que “Les tontons flingueurs” , un peu surévalué à mon sens.
Car cette métamorphose dont parle le titre correspond à une mutation anthropologique bien réelle du peuple et de la société française, entre les années 60 et 65 , changement présenté de manière cocasse dans le film lorsqu’ Alphonse (Lino Ventura) passe ces cinq années au trou, par la faute de ses copains (les “cloportes” ) qui l’abandonnent à son malheur après l’avoir entraîné dans un cambriolage foireux où il est le seul capturé

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Métamorphose_des_cloportes_(film)

A la sortie rien n’est plus pareil que cinq ans avant .. Comme le dit Demuldere (Pierre brasseur) le receleur “marchand d’art” à Alphonse :

https://fr.m.wikiquote.org/wiki/La_Métamorphose_des_cloportes

Sur le plan de l’arnaque, les coups les plus tordus ne sont rien, vous entendez, rien à côté de la peinture abstraite.

Le cocktail chez Demuldere est si drôle, notamment cette scène où Jean Carmet en critique efféminé se rue sur Lino Ventura en l’alertant contre l’école néoplatonisme figurative qui signifie “négation de la négritude et persécution des homosexuels”. Les femmes ont pris le relais des malfrats genre “hommes des bois” à la Lino Ventura qui à la fin se fera berner en beauté par Catherine Verdier (Irina Demick ) qui l’achèvera d’un méprisant “Ducon La joie” . Entre 1960 et 1965 il s’est passé ce que Michel Piccoli expliquait au ferrailleur Bernard Fresson dans “Max et les ferrailleurs ” : tout est devenu un métier ( c’est sans doute pour ça que le chômage a explosé) , y compris le vol et la délinquance, et c’est aussi la leçon d’un film comme “Le gang Anderson” de Sidney Lumet, en 1971 aussi , comme “Max et les ferrailleurs” et dans cette nouvelle délinquance les “hommes des bois” d’avant 1960 n’ont plus leur place; ce sont eux qui se font arnaquer, par une femme, comme dans le film de Granier Deferre, ou par un policier déguisé en banquier dans celui de Sautet en 1971. Le gangster cède peu à peu la place au bankster.. .

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Max_et_les_Ferrailleurs

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Dossier_Anderson

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, Europe and tagged , , , , . Bookmark the permalink.