Selon Patrick Buisson : c’est la gauche qui est obsédée par l’identité et l’origine

Selon Patrick Buisson interviewé sur BFMTV par Apolline de Malherbe, (j’ai donné les liens vers les vidéos dans les articles précédents sur ce sujet) Sarkozy voulait vraiment , avec la “discrimination positive”, qu’il a été chercher aux USA où cela s’appelle “affirmative action” , et qui est aussi un idéal de la gauche, implanter en France un véritable “racisme d’Etat” où il y aurait eu deux catégories de citoyens : ceux qui ont des passé-droit parce qu’ils ont la chance d’appartenir à la “diversité”, c’est à dire à une catégorie ethnique réputée être victime de “discriminations”, sans aucune vérification scientifique (les statistiques ethniques “officielles”sont heureusement encore interdites); et les autres, les “blancs” les “souchiens” n’ayant droit à rien, meme pas au respect élémentaire dû à tout être humain (“all lives matter” comme disent maintenant nos amis américains) Heureusement Mr Buisson, grâce à ses conseils éclairés , a réussi à le faire renoncer à ses objectifs les plus extrémistes, et les francais lui doivent (à Buisson, pas à Sarkozy) une fière chandelle, car sans lui, la situation actuelle de début de guerre civile serait nettement plus avancée…

Toujours selon Patrick Buisson, cette fois dans “Valeurs actuelles” :

En 2017, le pire pour la droite serait d’être une nouvelle fois cocue” or le pire s’annonce certain, que le candidat issu de la primaire soit Juppé ou Sarkozy, car l’un ou l’autre sera élu président sans encombres..si c’est Sarkozy, il n’y a aucune raison qu’il ne recommence pas son manège de 2007 à 2012, c’est à dire s’asseoir sur ses promesses, qui c’est bien connu n’engagent que les cons qui y croient.. quant à Juppé, il annonce déjà la couleur, l’identité heureuse , ce qui sonne comme une insulte aux oreilles de familles des policiers qui ont failli bruler vifs à Grigny!! Son programme est “de droite” parce qu’ultra-libéral mais sur les questions de société et de vivre ensemble il est et s’affiche centre gauche.

Une gauche dont Patrick Buisson dit que c’est elle, et non la droite, qui est obsédée par l’identité ethnique et veut promouvoir la diversité raciale et culturelle au moyen d’une immigration sans frein. Au contraire la gaffe de Sarkozy sur les gaulois signifie que c’est “le même” , l’assimilation qui est privilégiée sur la différence, dans un “droit à l’indifférence” .mais là encore Sarkozy se moque du monde, car sa tentative d’implanter la “discrimination positive” va complètement à rebours de ce “droit à l’indifférence” dans une obsession victimaire de l’origine . Si l’on acccepte ce diagnostic, ce qui est mon cas, il y aurait bien une différence significative entre gauche, qui se situerait du côté de l’horizontalité et de l’importance donnée à l’origine raciale, dans une visée de “réparation des crimes coloniaux” et une droite qui se situerait du côté de la “Verticalité “, à condition de se tenir très au large du libéralisme économique, comme c’est le cas de Patrick Buisson, mais pas de Juppé ni Sarkozy.
Je ne vois aucun moyen pour la droite d’éviter ce nouveau cocufiage, sauf pour les électeurs de droite à voter massivement Montebourg ou Mélenchon. Mais là ce serait du cocufiage volontaire et accepté,voire revendiqué, quasiment de l’échangisme… y en a qui aiment…

This entry was posted in Crise migratoire, Europe, Islam, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.