Bertrand Tavernier : Capitaine Conan (1996)

Ce chef d’œuvre de Bertrand Tavernier donne une illustration parfaite des différents types d’humanité évoqués dans le dernier article :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/11/20/cochetbrunschvicg-11-trois-types-detres-humains-et-trois-sortes-de-jeux/

Conan est l’homme instinctif , parfait représentant du plan vital, qui cherche à satisfaire continuellement sa passion du meurtre sanglant et du sexe, profitant pour cela des occasions que lui donne la guerre: une fois revenu dans son village de Bretagne, il se marie avec une femme qui lui “pompe l’air” et termine son existence dans l’ivrognerie et l’ennui de la vie civile, où il n’y a plus les ennemis à égorger ni les putains auprès de qui satisfaire ses instincts. Le lieutenant Norbert, l’intellectuel lettré qui comme Spinoza cherche “seulement à comprendre” est le type exactement opposé, celui des hommes-humains comme dit Marie Anne Cochet. Quant aux officiers supérieurs, ils sont un exemple de l’homme habile technicien qui cherche son intérêt individuel, (à savoir être promu à un grade plus élevé) tout en clamant bien sûr “servir la FRANCE ” … mais c’est le cas de toute la haute fonction publique ainsi que des banksters et des politiques hypocrites comme MACRON. Un film cruel mais un très grand film, servi par d’excellents
acteurs

Henosophia Τοποσοφια οντοποσοφια μαθεσις uni√ersalis ενοσοφια

View original post

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, Cochet-Brunschvicg, Europe, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Plan vital-plan spirituel, Science-internelle. Bookmark the permalink.