Constantin Brunner (1862-1937)

https://archive.org/details/constantinbrunne08leob

Ci dessus le lien vers la collection “Constantin Brunner” sur Archive , contenant des manuscrits et autres écrits, de lui ou sur lui.

/Constantin Brunner est un philosophe allemand profondément inspiré par la pensée de Spinoza, qui a vécu à la même époque que Brunschvicg (1862-1937) et ayant eu la même durée de vie (75 ans) et d’ailleurs ces deux penseurs ont des “analogies”certaines en dehors de leur “spinozisme” : d’origine juive tous les deux, ils se réclament tous deux d’un “penser spirituel” qui s’oppose à bon droit au “sens commun” comme disait Descartes.Mais leurs différences profondes ne peuvent être ignorées : Brunner méprise la science moderne, tout au moins si elle se targue d’atteindre des vérités Absolues et éternelles , et il critique de manière violente  la “scolastique idéaliste” des “philosopheurs” qui se prétendent à tort philosophes, selon lui : Kant et Descartes notamment .

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Constantin_Brunner
Jacques Aron appelle Constantin Brunner “le plus allemand des philosophes juifs et le plus juif des philosophes allemands”

Il y a d’ailleurs un livre de Brunner “Spinoza contre Kant:la cause de la vérité spirituelle” , livre que l’on peut lire sur Scribd:

https://www.scribd.com/document/33002772/Spinoza-Contra-Kant 

alors que Brunschvicg voit dans l’activité mathématique (plutôt que dans la “science” , ce qui ne veut pas dire grand-chose) une voie royale vers ce que j’appelle ici le “plan spirituel” et qui correspond au “penser spirituel” de Constantin Brunner.

Lequel est donc un penseur important du point de vue des recherches engagées ici …
Je dois ici signaler qu’une autre source importante d’informations sur Brunner se trouve dans une constellation de blogs et de groupes de discussion possédant en commun un titre contenant les mots “Philosophie contre superstition” :

http://www.philosophiecontresuperstition.com/article-11250411.html
http://philosophiecontresuperstition.politicien.fr
http://www.flux-info.fr/association/association-2718623-Une-belle-bande-dencules–(BIS)—Philosophie-contre-Superstition.html
blogs tenus par une seule et même personne qui se fait appeler de noms divers : Sylvain Saint -Martory, Guy Boussens, Raoul Sabas, Ralph…etc..etc..
Je ne puis dissimuler que j’ai eu avec lui une violente querelle, cela date de l’époque , un peu après 2000, où nous nous étions rencontrés sur les groupes de discussion MSN, il m’avait inscrit sur son groupe Yahoo, mais m’en avait viré instantanément  lorsque je lui avais envoyé un message privé lui faisant part du fait que je me félicitais de pouvoir discuter avec lui des points sur lesquels nous n’étions pas d’accord, que ce soit sur Spinoza ou un autre sujet (je ne connaissais pas Brunner à l’époque). Aujourd’hui je crois comprendre les raisons d’un tel comportement :il avait dû me confondre avec la bande de ses autres détracteurs sur MSN, tous acharnés à se moquer de lui et à le tourner en dérision dans sa prétention à détenir des “vérités absolues”, et il ne voulait pas perdre son temps dans des discussions stériles qui tournent forcément aux attaques “ad hominem” ce qui est sans intérêt du point de vue de la philosophie, voire même de la politique ou de la religion.
Quelques années plus tard, j’ai créé sur WordPress un blog ayant pour titre : “Philosophie contre “Philosophie contre superstition””:
https://philosophiecontresuperstition.wordpress.com/tag/kant/
où je me foutais ouvertement de sa gueule! 

Qu’est ce qui m’a poussé ainsi à relancer la querelle ? Robert Bresson dirait :le Diable, probablement !
En tout cas cela n’a pas manqué :le premier article de ce nouveau blog , titré si je me souviens bien “l’allumé de Patong Beauchamp” ( il vit , ou vivait à cette époque en Thaïlande, et l’avait confié à tout le monde dès les “années MSN” )  avait provoqué son ire (via Google ou autres moteurs de recherche sans doute),  et il était venu “répliquer” à sa manière coutumière , oscillant entre les insultes et l’appel à démontrer  mes affirmations .. Ce qui était idiot, car il n’y avait pas d’affirmations, seulement des moqueries et de l’ad hominem.
Cependant, si on lit bien l’article ci dessus, où je tente de répondre à ses “arguments” , on se rendra compte que ce qui nous oppose est justement la question de l’Un-Deux, de la dualité qu’il interprète comme un “dualisme absolu” :or ce n’est pas le cas, je ne disposais pas à l’époque du schéma philosophique de l’Ouvert, ou dualité des plans, mais il est clair que le plan vital -ontologique ou “monde” n’est en aucune façon Absolu puisqu’il est Fini. Le seul Absolu est, pour reprendre les termes de Marie Anne Cochet, l’Acte spirituel situé dans le Présent éternel, Affirmation Infinie qui conditionne tout , fût ce Dieu ou le Néant…
Et ce triste épisode à au moins pour résultat de nous encourager à méditer la question de la “dualité” en nous adressant à la mathématique, où l’on rencontre cette notion à tout bout de champ.
Quoiqu’il en soit, j’ai eu tort… Et je n’hésiterai pas aujourd’hui à utiliser (mais avec des pincettes) des données sur Constantin Brunner empruntées à la mouvance “Philosophie contre superstition”

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.