Hitchcock : “Les oiseaux” (d’après Daphné du Maurier)

Voir le film en vf:

https://ok.ru/videoembed/33627245112

Les oiseaux symbolisent les “habitants” du plan spirituel (voir par exemple ce qu’en dit Marie-Madeleine Davy) . Que les oiseaux se mettent à agresser les humains veut dire que le “monde spirituel” se met à ressembler fortement au plan vital : le ciel tombe littéralement sur la tête des humains et se confond avec la Terre. C’est là un sens apocalyptique, et c’est effectivement ce qui se passait dans les années 60, notamment avec ces sectes hippies qui prétendaient s’inspirer des spiritualités orientales , plus la marijuana et le LSD pour “expérimenter de nouveaux états de Conscience” . Faites l’amour pas la guerre ni les maths, ça sert à la guerre… D’où des films comme “Easy Rider” :

ou “Seconds” de John Frankenheimer (1966):

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/01/10/john-frankenheimer-seconds-1966-ou-la-seconde-naissance-confisquee-par-le-delire-occidental/

Seulement ca, Hitchcock , qui au fond avait une personnalité un peu semblable à celle du père de Daphné du Maurier (sauf qu’il devait ramer un peu plus pour ramener des actrices dans son lit) ne le voyait pas, trop occupé à se scandaliser que des femmes comme Mélanie Daniells (Tipi Hedren, qu’il a martyrisée comme un vrai salopard ) abordent un inconnu en faisant le premier pas …

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, Littérature-Poésie and tagged , , . Bookmark the permalink.