L’invention de Morel et l’Ecclésiaste

J’ai parlé ici , à propos du film “L’année dernière à Marienbad” :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/27/alain-resnais-lannee-derniere-a-marienbad-1961/

du livre d’Adolfo Bioy Casares en 1940 “L’invention de Morel”, d’où sont tirés certains éléments du film:

http://littexpress.over-blog.net/article-adolfo-bioy-casares-l-invention-de-morel-88742192.html

“Le récit, présenté comme un journal intime, raconte la vie d’un fugitif (un écrivain vénézuélien condamné à la prison à vie probablement pour des raisons politiques) qui se cache sur une île déserte non localisée (elle semble se trouver quelque part en Polynésie). Cette île qui au premier abord semblait déserte est en fait habitée par une vingtaine de touristes, présence qui pousse le narrateur à se cacher de peur d’être dénoncé aux autorités. Il finit pourtant pour s’éprendre de l’une d’eux, Faustine, et décide de lui déclarer son amour.

Cependant Faustine l’ignore et ne répond pas à ses demandes. Voyant d’abord cela comme du mépris, le fugitif s’acharne. Pourtant, il se rend rapidement compte que les autres habitants de l’île ne semblent pas le remarquer non plus. Il note aussi que les touristes agissent toujours de la même façon, répètent constamment les mêmes actes. À cela s’ajoutent des évolutions topographiques importantes sur l’île, qui semble changer complètement de saisons selon les heures de la journée, la végétation luxuriante laissant place à des arbres morts. Le narrateur remarque même la présence de deux soleils et deux lunes. De plus, alors qu’il ne voit aucun bateau s’approcher des côtes, les touristes disparaissent et apparaissent sur l’île d’une façon qu’il croit d’abord aléatoire….

….C’est au cours d’une discussion entre Morel et les touristes qu’il comprend les événements : Morel est ainsi un savant qui a monté un laboratoire sur l’île et a élaboré une machine capable d’enregistrer toutes les facettes de la réalité et de les reproduire. Ainsi, cette semaine de vacances a été entièrement capturée par la machine et se répétera à l’infini. Morel affirme que son invention capte même les âmes, et qu’il passera alors l’éternité en compagnie de la femme qu’il aime, Faustine.

Cependant, les précédentes expérimentations concernant l’usage de la machine ont montré que l’enregistrement entraînait une mort certaine. Les touristes comprennent alors le sort que leur ami Morel leur a imposé sans leur consentement.”

Cette île dont les résidents ne sont que des images projetées par une machine inventée par un Savant Dément (ou en tout cas pervers)n’est elle pas une description de ce que j’appelle ici “plan vital” et qui est aussi dépeint comme “vanité des vanités” au chapitre premier de “Qohelet” l’Ecclésiaste ?

https://bible.catholique.org/l-ecclesiaste-qohelet/4504-chapitre-1

“.Paroles de l’Écclésiaste, fils de David, roi dans Jérusalem.
2 .Vanité des vanités! dit l’Écclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.
3 .Quel avantage revient-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil?
4 .Une génération passe, une génération vient, et la terre subsiste toujours.
5 .Le soleil se lève, le soleil se couche, et il se hâte de retourner à sa demeure, d’où il se lève de nouveau.
6 .Allant vers le midi, tournant vers le nord, le vent se retourne encore, et reprend les mêmes circuits.
7 .Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’est point remplie; vers le lieu où ils se dirigent, ils continuent à aller.
8 .Toutes choses sont en travail, au-delà de ce qu’on peut dire; l’oeil n’est pas rassasié de voir, et l’oreille ne se lasse pas d’entendre.
9 .Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera; et il n’y a rien de nouveau sous le soleil.
10 .S’il est une chose dont on se dise: “Vois, c’est nouveau!”, cette chose a déjà existé dans les siècles qui nous ont précédés.
11 .On ne se souvient pas de ce qui est ancien, et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard.
14 .J’ai examiné toutes les oeuvres qui se font sous le soleil: et voici, tout est vanité et poursuite du vent.
15 .Ce qui est courbé ne peut se redresser, et ce qui manque ne peut être compté.
16 .Je me suis dit en moi-même: voici que j’ai accumulé et amassé de la sagesse, plus que tous ceux qui ont été avant moi à Jérusalem, et mon coeur a possédé amplement sagesse et science.
17 .J’ai appliqué mon esprit à connaître la sagesse, et à connaître la sottise et la folie; j’ai compris que cela aussi est poursuite du vent.
18 .Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.”

Lire cet ancien article :

https://laviedelesprit.wordpress.com/2015/05/21/brunschvicgraisonreligion-exemple-2-des-oppositions-fondamentales-lecclesiaste-qoheleth/

où j’avais fait le rapprochement entre l’Ecclésiaste, le film de Terry Gillam “Le théorème zéro” et l’opposition fondamentale entre plan vital et plan spirituel thématisée par Léon Brunschvicg dans “Raison et religion” (1939):

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/brunschvicg-raison-et-religion/

Maintenant quel est le moyen pout échapper à la malédiction de la “vanité des vanités ” et pour réussir à ce qu’il advienne “du nouveau sous le Soleil”?

C’est l’Intelligence , ce que nomme le mot grec :

νουϛ

Lors de l’avènement de la Science européenne au 17ème siècle, l’Ecclésiaste a été démenti : il y a eu du nouveau sous le soleil!

Voilà pourquoi je n’accorde aucun crédit à ces histoires de “savants démoniaques”et faustiens déclenchant des catastrophes que ce soit dans Frankenstein de Mary Shelley ou dans “L’invention de Morel” .. toutes ces histoires trouvent d’ailleurs leur source dans la vieille légende juive du Golem..

Mais le “nouveau sous le Soleil” réside dans les Idées qui se trouvent dans les équations de la physique, non dans les machine construites grâce à cette physique. L’esprit faustien consiste justement à confondre les deux…d’ailleurs quel est le sens du prénom “Faustine” dans “l’invention de Morel”??

Voir le film de Terry Gilliam “Le théorème zéro” ici en vf:

https://ok.ru/videoembed/277956332242

Advertisements
This entry was posted in Bible, Descartes, DIEU, Léon Brunschvicg, Littérature-Poésie, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Plan vital-plan spirituel, Science, mathesis, Science-internelle and tagged , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.