Selon Jacques de Larosière, ce sont les retraités qui sont responsables du chômage

Réforme Absolue de l'anthroposophie: vers une Science internelle de l'esprit Μαθεσιϛ universalis

Je l’ai entendu ce matin sur FRANCE -infos,à 10 heures, à la chronique “Moi Président”. Selon lui les retraités partent à la retraite trop tôt, le droit de partir à 62 ans est payé par les entreprises et affaiblit leur compétitivité, d’où le chômage des jeunes et la désindustrialisation. Il est haut fonctionnaire, ancien directeur du FMI et gouverneur de la Banque de FRANCE:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jacques_de_Larosière

Évidemment, des gens comme ça n’ont pas de problème de petite retraite, et ils souhaitent garder leur travail prestigieux jusqu’à 75 ans, pourquoi pas… en somme il veut modeler le monde sur sa propre situation. Par contre les salariés modestes non fonctionnaires, eux , seront virés à 58 ans comme d’habitude et devront attendre de longues années dans l’humiliation du chômage pour toucher une retraite amoindrie. C’est le projet Macron.

Typique de la mentalité ahrimanienne des financiers mondialistes qui ne voient comme solutions aux problèmes…

View original post 65 more words

Advertisements
This entry was posted in Philosophie. Bookmark the permalink.