Ce blog est “universaliste et laïque ” mais pas “de gauche” ni féministe

La gauche collaborationniste, comme il y a 80 ans avec le nazisme, par làcheté “pacifiste”, apporte son soutien au Mal Absolu, symbolisé par le port du voile:

http://www.liberation.fr/debats/2017/08/23/stop-au-cyberharcelement-islamophobe-contre-l-association-lallab_1591443

” En plus de reposer sur une compréhension erronée de la loi de 1905, cette supposée intransigeance est en réalité une intolérance, voire une paranoïa, qui s’exerce à l’égard d’une seule religion : l’islam. Cette vision les rend complices de l’extrême droite, les amène à hurler avec elle, et à défendre une vision raciste et sexiste de la société. À cet égard, nous dénonçons la responsabilité particulière du Printemps républicain, ou encore du site Ikhwan Info. Supposément de gauche, féministe, universaliste et laïque, ce mouvement s’en prend ici à une association qui rassemble des femmes directement concernées par la misogynie et le racisme, et qui s’auto-organisent pour lutter contre. Ces structures passent par l’approximation et la manipulation pour défendre un universalisme abstrait et une République qui dissimule mal ses inégalités.”

Mais essayons de penser la contradiction flagrante qui se situe dans ces lignes : l’universalisme et la laïcité n’est autre que la reconnaissance de la stricte séparation entre les deux plans qui porte pour nom “Ouvert”, base fondamentale des thèses endossées ici:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/a-propos-de-ce-blog-plan-vital-et-plan-spirituel-dans-leur-dualite-qui-est-louvert/

Par contre être de gauche est un type d’opinion politique, propre au plan vital, de même être féministe.. il est donc impossible, sauf à jouer sur les mots, d’être “de gauche” (comme d’ailleurs “de droite”) et féministe et en même temps universaliste: car être universaliste consiste à reconnaître le seul universel possible , qui est le plan internel des Idées.

De même la laïcité est la reconnaissance absolue de la discrimination des deux plans : universel et historique .

Pour ces mêmes raisons il est impossible, car contradictoire, d’être raciste, c’est à dire d’établir une hiérarchie entre les “races” (notion vitale et propre au renouvellement des générations) et universaliste(comme il est impossible d’être “antiraciste” , c’est à dire de proclamer que “seul le métissage généralisé libérera l’humanité du racisme) et universaliste. Ce qui libérera l’humanité du racisme comme de l’antiracisme, c’est la reconnaissance de la séparation des deux plans, et de la prédominance du plan de l’Idée sur le monde, le plan vital.

Quant aux religions, elles sont toutes enlisées sur le plan vital et sa loi, qui est le particularisme : aucune ne peut donc prétendre s’élever à l’universel, ce qui est le propre de la Science.

La liberté ne consiste pas à “faire ce qui nous plait ” mais à modeler sa vie sur la Raison universelle des Esprits, qui n’est pas reconnue par les religions, qui le remplacent par leur imagination d’un “Dieu étant”.

Advertisements
This entry was posted in Europe, nazisme, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Plan vital-plan spirituel, Religions, Science-internelle. Bookmark the permalink.