Tout, tout de suite…

” Nous voulons tout, tout de suite” était le slogan d’un journal appelé “Tout” en 1970. C’était les années après Mai 1968.

“Tout, tout de suite” est le titre du livre de Morgan Sportes sur l’affaire “Ilan Halimi”, et du film que Richard Berry a réalisé d’après ce livre

https://coranmathesisuniversalis.wordpress.com/2017/06/03/assassinat-dilan-halimi-par-le-nazisslam-le-film-de-richard-berry-tout-tout-de-suite/

Qu’est ce qu’il y a ? Tout! (selon la réponse de Quine)

Mais qu’est ce qu’il y a, à part tout ? Rien! (Nada)

Car si on enlève tout de tout, il ne reste.. rien! Nada! Peau de balle !

https://lhommeoccidental.wordpress.com/2017/09/01/claude-chabrol-nada-1974/

Donc ceux qui veulent tout, tout de suite, sont les mêmes que ceux qui se réfugient dans le “rien” , ceux du groupe ” Nada” dans le film de Claude Chabrol.

Tout, ce n’est rien…

À la fin de ce film Buenaventura Diaz (Fabio Testi) fait une découverte : le terrorisme des nihilistes gauchistes-anarchistes (ceux que l’on appelle “antifas “) et le terrorisme d’Etat sont les deux mâchoires du même piège à cons ! L’Etat préfère le terrorisme à la Révolution (pas celle des gauchistes, mais celle, spirituelle, des chrétiens d’il y a 2000 ans , consistant à se détourner du monde, et à se tourner vers le royaume des cieux, le plan internel)

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/25/la-metacategorie-cat-de-toutes-les-categories-comme-modele-mathematique-du-monde-des-idees-de-platon/

Tout, c’est le plan ontologique, tout ce qu’il y a, c’est à dire selon ce blog la catégorie Set des ensembles, qui est un topos.

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/22/premiere-pierre-pour-une-nouvelle-science-internelle-mathesis-universalis-lidee-de-lun/

Ce n’est pas un ensemble ( selon le paradoxe de Bertrand Russell) mais une catégorie, c’est à dire une Idée , l’Idée d’être . Donc Badiou a raison le Tout n’existe pas, n’est pas, ce n’est pas un ensemble, mais une catégorie, une Idée

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2012/05/15/la-strategie-de-badiou-pour-demontrer-linexistence-du-tout/

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Russell

Donc ceux qui veulent Tout veulent, sans le savoir, une Idée. S’ils le comprenaient , ils deviendraient de vrais révolutionnaires, ils renonceraient au désir chimérique de posséder tout.. ce qui est, ce Tout qui n’est pas, qui est une Idée. Or on ne peut pas posséder une Idée, qui n’est pas, on peut seulement la comprendre … donc les révolutionnaires, s’ils faisaient vraiment la Révolution et réfléchissaient, et donc comprenaient, cesseraient d’être de gauche, c’est à dire de vouloir vider l’océan (ou le remplir) à la petite cuillère.

Ils comprendraient le “théorème zéro” : le monde , l’univers n’a aucune valeur (mais rien ne vaut la vie) ou encore, comme l’a dit un autre révolutionnaire il y a longtemps et que répète le journaliste ivrogne Peter Fallow (Bruce Willis) dans “Le bûcher des vanités” de Brian de Palma (1991):

http://saintebible.com/mark/8-36.htm

http://saintebible.com/lsg/mark/8.htm

Que sert à un homme de gagner le monde, s’il perd son âme?

Ce serait la rédemption du groupe ” Nada” , un film que Chabrol n’a pas eu l’idée de réaliser .Il devait être encore un petit peu trop bourgeois… Pas grave, je m’en chargerai pour lui…

Advertisements
This entry was posted in Antisionisme-antisémitisme, FRANCE 2017, France-bordel, Philosophie and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.