Accident vasculaire cérébral

“Il est fàcheux que le rationalisme occidental commence avec un épisode cérébral ” disait ironiquement Jacques Maritain en parlant de “la Nuit de songes des Descartes, la Nuit de la Saint Martin du 10 au 11 novembre 1619 ( avant de se coucher Descartes avait bu quelques verres de vin, d’après ce qu’il rapporte lui même):

http://singulier.info/rrr/2-rdes1.html

https://books.google.fr/books?id=gSBgbj0nUi0C&pg=PA15&lpg=PA15&dq=maritain+le+songe+de+descartes&source=bl&ots=R3QUFa7JPA&sig=Fls0mFnQson7EjMDO5neKqU5xLw&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj97I29_oPWAhULAcAKHf7MAGwQ6AEISDAK#v=onepage&q=maritain%20le%20songe%20de%20descartes&f=false

S’agissait il d’un AVC au sens moderne du terme? Rien n’est moins sûr car Descartes avait 23 ans cette année là

En tout cas c’est bien d’une telle péripétie qu’est mort Jean Pierre Melville, auquel le régime atypique de Churchill (“whisky and no sports” ) n’a pas vraiment profité, le 2 Août 1973 en s’effondrant brusquement lors d’un dîner à l’hôtel PLM-St Jacques en compagnie de Philippe Labro :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Melville

J’ai moi même été frappé en juin par un tel épisode pendant la nuit, mais léger et qui n’a laissé aucune séquelle…à part une impression de fatigue et de dépression intense.
Il s’agit d’un avertissement que j’ai pris au sérieux, puisque du jour au lendemain, sans faire aucun effort, j’ai bouleversé mon régime alimentaire. Moi qui aimais tellement les fromages et les charcuteries, je n’ai plus aucune attirance en ce sens. par contre je mange beaucoup de plats grecs ou méditerranéens à base d’olives… et je bois de l’eau.

Cela se fait tout seul, sans aucun effort de ma part. Je préfère considérer que c’est le travail d’Idées entrepris ici , sur la finitude radicale du “monde” et donc de notre séjour en celui ci, qui a porté ses fruits, plutôt que l’admonestation d’un Dieu personnel à mon intention, me prévenant ainsi de la limitation de ma durée d’existence.

Car si nous avions une durée infinie de vie (ce qui au demeurant est inconcevable, puisque notre Univers lui même a selon les physiciens une durée limitée) nous serions bien avancés ! Si l’existence humaine dans le monde est entachée de finitude, celle ci ne consiste pas seulement en une durée de vie finie ( jugée bien trop longue par le “damné” en train de mourir du film “Magnolia”, Earl Partridge, joué par Jason Robards)

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Magnolia_(film)

C’est ici le lieu de se remémorer les vers de la III éme Pythique de Pindare qui sont en exergue du “Cimetière Marin” de Paul Valéry:

http://rursus.revues.org/468#toc

« O mon âme, n’aspire pas à la vie immortelle, mais épuise le champ du possible”

Seulement le champ du possible est lui même fini , s’il est le plan vital même…

Mais je préfère laisser la parole à Théophile Gautier et à Brassens pour finir…puisqu’il faut bien “faire une fin”:

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Romans_et_Contes_de_Théophile_Gautier/Le_Club_des_Haschischins

« Le Temps est mort ; désormais il n’y aura plus ni années, ni mois, ni heures ; le Temps est mort, et nous allons à son convoi.

— Il est vrai qu’il était bien vieux, mais je ne m’attendais pas à cet événement ; il se portait à merveille pour son âge, ajouta une des personnes en deuil que je reconnus pour un peintre de mes amis.

— L’éternité était usée, il faut bien faire une fin, reprit un autre.

— Grand Dieu ! m’écriai-je, frappé d’une idée subite, s’il n’y a plus de temps, quand pourra-t-il être onze heures ?…

Advertisements
This entry was posted in Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie and tagged , , , , . Bookmark the permalink.