« Rien EST en plus du mal de le SAVOIR »

« Rien n’est, hormis le mal de le savoir » est la formule du Maître après sa chute incroyablement brutale dans le désespoir, dans le récit (1961) en prose de Philippe Jaccottet « L’obscurité »

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/philippe-jaccottet-lobscurite/

Mais je lui oppose la formulation « Rien est en plus du mal de le savoir » qui résume la thèse fondamentale de ce blog

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/a-propos-de-ce-blog-plan-vital-et-plan-spirituel-dans-leur-dualite-qui-est-louvert/

« Rien » qui traduit le latin « nihil » vient en effet, il me semble, du latin « res «  chose . En somme « Rien » c’est la multiplicité des choses et des faits, le monde, monde qui EST, et donc : Rien EST ce qui n’est autre que le théorème zéro : tout, c’est rien .. la vie ne vaut rien (mais rien ne vaut la vie, car la vie est bonne, comme l’univers, si elle mène à la compréhension, au plan des Idées.
De plus le savoir correspond à l’élément – Savoir ES de Wronski qui s’oppose à l’être, élément- être EE des choses et du monde considéré comme se trouvant là en face, indépendamment du savoir. Seulement la physique moderne nous apprend qu’une telle indépendance est fausse…

Il y a donc deux orientations possibles : soit technique, utilitaire, vers le monde des choses et des étants, soit scientifique-philosophique vers le plan internel des Idées , vers l’Un :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/11/03/la-triade-des-elements-primitifs-de-wronski-en-relation-avec-les-deux-voies/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/11/02/le-verbe-hebreu-pour-connaitre-dans-la-bible-deux-voies-vers-le-monde-et-la-generation-et-vers-lesprit-et-lun/

(La dualité n’a de sens que pour une conscience humaine, et la dualité des orientations possibles est préférable à la dualité des plans, qui évoque trop une dualité de choses qui existent)

Cependant la dualité doit se résoudre en unité:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/11/08/lexperience-non-dualiste-de-la-presence-dunite/

Notre esprit n’a affaire qu’à l’esprit, pas au monde, à des Idées de choses plutôt qu’à des choses.. à partir du moment où cette vérité, celle de l’idéalisme philosophique, est comprise, la libération vis à vis de l’esclavage du réalisme peut commencer .. en fait le monde de la multiplicité chaotique , celui qui passe pour être « raflé dans le néant », est pure illusion.. la seule réalité est celle du monde de son Idées.. il n’y a rien à chercher au dessus du principe d’unité.

On ne peut se représenter le Maître, Léon Brunschvicg, pas plus que Spinoza ou Jésus, enfermé à l’hopital Psychiatrique

Advertisements
This entry was posted in Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Science-internelle and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s