Renaud Camus a raison : un génocide par « substitution ethnique » est en cours en Europe

http://ripostelaique.com/colonisation-occupation-genocide-negationnisme-cest-ce-que-subit-notre-france.html

Les « irresponsables » politiques, de gauche (Hollande) comme de droite (Sarkozy) sont coupables de ne pas prendre les mesures nécessaires face à l’invasion migratoire de l’Europe, voire d’avoir aidé celle ci au nom des « droits de l’homme » ( car la campagne militaire déclenchée par Sarkozy contre la Lybie a abouti à la mort et la destitution du régime de Kadhafi et par là au chaos, qui a permis le départ pour les côtes Sud de l’Europe d’ embarcations que les « autorités » européennes ont sauvé du naufrage, permettant par la même aux colons de prendre pied sur la terre qu’ils voulaient envahir)
Ce génocide est en tout point comparable à la Shoah accomplie par les Nazis entre 1942 et 1945. Où sont les camps de concentration ? Dans les quartiers colonisés, où les derniers européens, ceux qui n’ont pas les moyens d’aller habiter ailleurs, sont laissés aux mains de l’envahisseur , de l’occupant qui se nomme « racaille ». Il n’y a pas d’ordre écrit pour laisser entrer l’occupant et remplacer la population légitime en la poussant au suicide ? Cet « ordre écrit » consiste en des milliers de circulaires et directives ( celles par exemple qui empêchent toute expulsion des délinquants « sans papiers » en les « régularisant »)et d’ailleurs il n’existe pas non plus de trace écrite d’un ordre commandant de mettre en œuvre la Shoah. Trois personnes sont responsables au plus haut point du génocide : Adolf Hitler, Reinhardt Heydrich et son supérieur Heinrich Himmler. Mais l’on n’a pas retrouvé d’ordre écrit par Hitler à l’intention de Himmler. C’est Heydrich, ce sombre génie du Mal, qui a tout organisé:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/06/15/de-conspiracy-2001-a-hhhh-2017-heydrich-le-visage-du-mal/

Des hommes doués de talents d’organisateurs nous n’en manquons pas en Europe..mais que s’est il donc passé en 1945 pour que la victoire sur le Mal se transforme en victoire à la Pyrrhus ? La réponse est dans la question : ce fut une victoire militaire, pas une victoire d’Idées. C’est à dire que les vainqueurs ne prirent pas la réelle mesure de ce que recouvrait le nazisme, à savoir une haine de l’Idée au nom du plan vital déchaîné :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/04/08/quest-ce-que-le-nazisme/

(La haine antisémite et christianophobe qui était celle des nazis vient de là )

Il y a un très beau film , une trilogie, réalisée par Axel Corti en 1986, « Welcome in Vienna « :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/06/18/axel-corti-welcome-in-vienna-3-1986-vostfr/

qui montre bien comment le plan vital (l’économie) a repris ses droits dès les premiers temps, tandis que l’URSS stalinienne s’enfoncait Dans des massacres de masse et une haine antisémite qui ne cédait rien aux délires hitlériens et dont Sartre et sa bande étaient conscients.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19264998&cfilm=2153.html

Pour voir ce film admirable (la partie 3) cliquer sur Ok.ru ici (en bas):

http://www.papstream.net/films/welcome-in-vienna-partie-3-welcome-in-vienna-UgzuXe.html

Une victoire seulement militaire ( d’une au sacrifice de millions de Russes) n’est pas totale, elle est limitée au plan vital et à ses exigences : ressources vitales et économiques, armes, terres.. elle ne concerne pas les Idées, et laisse intacte l’idéologie ténébreuse qui sous-tendait le nazisme. Or celle ci, pour la première fois dans l’Histoire humaine, concernait la totalité du plan vital, du monde et de ses habitants. Le premier acte de la mondialisation totalitaire qui est celle de notre époque , était posé. La mondialisation économique commença vingt ans plus tard, avé celle la baisse de certains indicateurs de profitabilité. A la même époque commença la dérégulation des flux migratoires , en direction de la France depuis les anciennes colonies . Ainsi la colonisation à rebours commença presqu’immédiatement après la « décolonisation » des anciennes colonies, où les harkis et les européens d’Oran avaient été trahis par le pouvoir gaulliste ( l’armée française aurait pu empêcher les massacres mais s’était abstenue sur ordre d’intervenir). Ainsi tout était déjà joué dès les années 60, elles mêmes conditionnées par ce qui s’était passé, ou plutôt ce qui n’avait pas été fait, après 1945 : une rupture totale avec l’ordre de la vie et de l’économie, mais d’une autre manière que dans le communisme de l’URSS, qui n’était que le deuxième combattant de la guerre froide issue de la deuxième guerre mondiale, analogue au « monde libre » donc et au même niveau, analogue à l’Occident qui n’avait pas rompu totalement avec l’idéologie totalitaire nazie. La chute de l’URSS en 1990 ne fit que parachever cette triste farce , et enclencher l’étape ultérieure, actuelle , du génocide par substitution, mis en œuvre à la naissance de l’Europe bureaucratique à Maastricht.

https://www.cnre.eu

https://fr.novopress.info/208382/renaud-camus-karim-ouchikh-fonde-le-conseil-national-de-la-resistance-europeenne/

Sur Twitter : @cnrefr

Advertisements
This entry was posted in Crise migratoire, Europe, FRANCE 2017, France-bordel, Macrollande-dictature, Merde in France, nazisme. Bookmark the permalink.