« mais l’amour n’était pas au cœur du dur chasseur » : Nemrod dans « La fin de Satan » de Victor Hugo

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/11/12/victor-hugo-la-fin-de-satan-livre-i-strophe-v-la-trappe-den-haut-et-la-trappe-den-bas/

« Symbole de nos sens lorsqu’allant vers la femme,
Eperdus, dans l’amour ils précipitent l’âme.

Mais l’amour n’était pas au cœur du dur chasseur. »

Le projet de Nemrod : « conquérir le ciel mystérieux », après l’ennui d’avoir conquis toute la terre (tout c’est rien) est analogue à celui de la technoscience, la Science sans conscience, c’est à dire sans les Idées et sans le Principe d’unité, ou « loi suprême « , et au rêve ahrimanien d’immortalité terrestre du trans-humanisme : l’amour, la loi d’unité que je nomme « Henosophia », n’est pas au cœur du dur chasseur…

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/09/un-songe-damour-a-surgi-pour-toi-de-la-mort-et-de-la-luxure-du-corps/

« Sans le plan vital de « la mort et la luxure du corps « le plan internel les aventures de la chair et de l’Esprit, ne serait pas.. c’est seulement parce qu’il y a le plan vital de l’existence incarnée des êtres individuels, donc mortels, que l’Amour, l’unité , peut s’élever un jour, sur les fondations du « songe d’Amour » de la chair et de l’Eros..

Fin de la « Phénoménologie de l’Esprit « de Hegel:

« Leur conservation, sous l’aspect de leur être-là libre se manifestant dans la forme de la contingence, est l’histoire ; mais sous l’aspect de leur organisation conceptuelle, elle est la science du savoir phénoménal. Les deux aspects réunis, en d’autres termes l’histoire conçue, forment la récollection et le calvaire de l’esprit absolu, l’effectivité, la vérité et la certitude de son trône, sans lequel il serait la solitude sans vie ; et c’est seulement ”du calice de ce royaume des esprits que monte jusqu’à lui l’écume de sa propre infinité” »

https://fr.m.wikisource.org/wiki/Le_Glaive

« La guerre est. Désormais, dans mille ans, ou demain,
Toute guerre sera parmi le genre humain
Une flèche de l’arc de Nemrod échappée.
O Nemrod, premier roi du règne de l’épée,
Va ! c’est fait. L’âme humaine est allumée, et rien
Ne l’éteindra. L’indou, l’osque, l’assyrien,

Ont mordu dans la chair comme Eve dans la pomme.
La guerre maintenant ne peut s’arrêter, l’homme
Ayant bu du sang d’homme et l’ayant trouvé bon.
L’embrasement sans fin naîtra du vil charbon.
Mort ! l’homme va crouler sur l’homme en avalanche.
Mort ! l’humanité noire et l’humanité blanche,
Les grands et les petits, les tours et les fossés
Vont se heurter ainsi que des flots insensés.
Temps futurs ! lutte, horreur, tas sanglants, foules viles !« 

« Tout l’univers n’était qu’une morne fumée.
« Ainsi que des oiseaux dans une main fermée,
« L’horreur tenait captifs le germe et l’élément.
« Un tout, qui n’était rien, vivait confusément.
« Des apparitions flottaient sur l’insondable. »

« Et Satan dit à Dieu : Tu ne seras pas seul. »

Nemrod pensif cria : — Satan est mon aïeul. »

C’est à dire que l’unité absolue n’est pas…

« Le Nil est votre chien, Thèbe est votre captive.
Trois chars passent de front sur les murs de Ninive ;
Et Ninive est à vous. Gour veut vous obéir.
Sidon, les horréens dans les monts de Seïr,
Ophir, les bijoutiers qui sculptent les ivoires
Dans Cariathaïm, la ville aux portes noires,
Tout est à vous ; Sichem, Chanaan, Hazerod.
Il ne reste plus rien.

— Que le ciel, dit Nemrod.« 

C’est à dire : le plan vital est fini, ne reste que l’Infini, le plan internel de l’Idée…qui n’est appelé « ciel » que métaphoriquement.

Il y a un verset , du Psaume 84, qui résume tout cela :

https://www.aelf.org/bible/Ps/84

« 

Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent ;

12 la vérité germera de la terre et du ciel se penchera la justice

 »

alors que dans le poème de Victor Hugo on trouve :

« En ce moment Nemrod est seul au monde ;
La terre est encor faible et n’en peut porter qu’un ;
Mais le ciel germera sous le ciel importun, »

Advertisements
This entry was posted in Littérature-Poésie, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s