Unité, Infinité et Perfection : les trois facettes de l’Idée de Dieu

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/01/16/dieu-sans-letre/

Le sexe, thème de «  Eyes Wide shut » le dernier film de Stanley Kubrick , est aussi le fondement du plan vital des générations successives:

https://m.ok.ru/dk?st.cmd=movieLayer&st.discId=255903533631&st.retLoc=default&st.discType=MOVIE&st.mvId=255903533631&st.stpos=rec_1&_prevCmd=movieLayer&tkn=6086#lst#

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/10/16/stanley-kubrick-eyes-wide-shut-1999-en-vf/

La sexualité est profondément liée à la mort :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/14/george-bataille-le-bleu-du-ciel-1935-le-jour-des-morts/

parce que le renouvellement des générations qui se succèdent, dont la condition de possibilité est l’acte hétérosexuel , est en quelque sorte un « palliatif » à la mort et à l’extinction des générations âgées, remplacées par les générations plus jeunes. La mortalité n’est qu’un cas particulier de la finitude propre au plan vital , avec la « multiplicité pure sans Un » et l’imperfection (la Gnose en est même venue à prétendre que le monde avait été créé par un « mauvais démiurge ») . L’Idée de Dieu , présente notamment chez Wronski, sera donc trine :

– Unité s’opposant à la « multiplicité pure » de l’Etre (loi suprême)

– Infinité s’opposant à la finitude ( problème universel)

– Perfection (Teleiosis)

Si l’on y ajoute l’Etre, comme les vieilles métaphysiques religieuses d’avant la Science :

https://renatuscartesiusmathesisuniversalis.wordpress.com/descartes-la-ligne-de-demarcation-des-temps/

on obtient le Dieu des religions, c’est à dire des guerres de religions, Dieu Seigneur et Patriarche auquel il faut se soumettre. Là est la racine de ce que les féministes appellent « patriarcat » : seule une rénovation religieuse peut débarrasser l’humanité de cette Idole, et non une prétendue révolution féministe qui remplacerait l’ordre patriarcal par un ordre matriarcal . « Dieu n’est pas un autre pour nous et nous ne sommes pas un autre pour lui » : sinon on manque précisément le principe d’unité.

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/14/brunschvicgraisonreligion-troisieme-opposition-fondamentale-dieu-humain-ou-dieu-divin/

On voit bien avec les « affaires » récentes que le sexe n’a rien à voir avec l’Amour , associé à l’Unité, et que si celui ci doit « s’élever un jour » ce ne sera pas par la prétendue libération sexuelle. Cependant un songe d’amour peut surgir, de la luxure du corps et de la mort:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/09/un-songe-damour-a-surgi-pour-toi-de-la-mort-et-de-la-luxure-du-corps/

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, DIEU, Philosophie mathématique, Science, mathesis, Science-internelle, Wronski, Wronski-Messianisme-séhélianisme-Science-internelle. Bookmark the permalink.