La loi suprême et le problème universel

La loi suprême et le problème universel sont les deux premiers principes de la Trinosophie de Wronski , symbolisée par la figure suivante

La loi suprême est le principe d’unité, le plus haut de la Science internelle, Wronski en avait donné une image valable pour la mathématique de son temps:

A notre époque, après la révolution de l’algèbre Supérieure des catégories, une forme mathématique de cette unité pourrait être ce diagramme :

montrant l’équivalence des modèles de la théorie homotopique des théories de l’homotopie :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/25/barwick-schommer-pries-unicity-of-homotopy-theory-of-higher-categories/

Le problème universel n’est autre que le problème de la dualité dans l’Ouvert , dualité de l’∞-catégorie de toutes les ∞-catégories (∞,1)Cat et de l’∞-topos Spaces :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/03/01/highertopostheory-11-lanalogue-du-1-topos-set-pour-la-theorie-des-∞-categories-l-∞-categorie-spaces/

Là encore l’image donnée par Wronski date de son époque où les catégories n’étaient pas connues:

Quant au troisième principe Teleiosis ( perfection ) ce pourrait être l’Infini ∞, après l’unité 1 et la dualité 2 (problème universel)mais je ne vois pas pour l’instant la forme mathématique qui pourrait lui être associée

Advertisements
This entry was posted in ∞-catégories, ∞-cosmoi, ∞-topoi, DIEU, Higher category theory, homotopy type theory, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Plan vital-plan spirituel, Science, mathesis, Science-internelle, Wronski, Wronski-Messianisme-séhélianisme-Science-internelle. Bookmark the permalink.