Quelques réflexions sur le film « Interstellar »

Le film est ici :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/05/12/christopher-nolan-interstellar-2014-vf/

Le physicien Kip Thorne a participé au projet , il est l’auteur avec Morris d’un article scientifique sur les trous de vers (notion de science fiction) et la Relativité générale :

https://hottandphilosophy.wordpress.com/2018/05/12/morris-thorne-wormholes-and-their-use-in-interstellar-travel/

Le scénario du film est sous tendu par plusieurs dualités dont la plus évidente est celle entre la Terre, le plan vital, qui se meurt , et le ciel, l’exploration spatiale, qui donne vraiment son sens à la vie des humains, à celle de Cooper en tout cas. Cooper persifle à un moment les « intellos » comme Amélia Brand, mais ce sont les travaux des physiciens qui permettent le voyage spatial.

Une autre dualité est évoquée à 1h 28 par Amélia Brand, c’est celle inhérente à l’Amour (« Maître des cieux » dans la divine comédie de Dante ) comme dimension cosmique qui transcende le temps et l’espace, mais elle joue sur une ambiguïté entre Éros et Agapé et confond son amour très humain pour le Dr Edmunds et l’agapé, souvent qualifié d’amour divin. Or Éros est lié à la continuité de l’espece humaine et à sa propagation, la dualité entre Éros et Agapé pouvant se lire comme tension entre la volonté instinctive de survie de l’espece et l’esprit . Cette distinction et mise en tension apparaît dans le film dans celle entre plan A et plan B : la plupart des humains refuseraient de sauver d’autres personnes qui ne soient pas liées à elles par la relation de descendance . C’est la raison pour laquelle le Dr Brand père est obligé de mentir : il n’est pas possible de sauver tout le monde, seul le plan B est possible et compatible avec la réalité.
La force de gravité est étroitement liée avec le temps, comme il est expliqué par Carlo Rovelli dans son livre « L’ordre du temps « :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/05/08/carlo-rovelli-lordre-du-temps/

Mais l’on peut aussi observer («  ce qui est en Haut est comme ce qui est en Bas ») que l’attraction gravitationnelle symbolise, dans le monde physique, l’Amour- Agapé qui seul transcende l’espace et le temps, donc la mort .

Le Dr Brand père dit à un moment «  je n’ai pas peur de la mort, j’ai peur du temps » . Or si nous prenons au sérieux l’affirmation de Rovelli selon laquelle « le mystère du temps a peut être beaucoup plus à voir avec ce que nous sommes, nous humains, plutôt qu’avec l’univers «  le temps comme l’Amour -Agapé ( amour universel, ce que n’est pas l’amour sexuel’ l’Eros) serait le vrai visage , encore ignoré, de l’humain. « L’amour s’eleverat’il un jour ? » : à la question qui termine le livre de Tomas Mann :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/10/22/cochetbrunschvicg-6-la-conversion-de-la-chair-a-lesprit-dans-le-temps-hermetique/

« Adieu ! Tu vas vivre maintenant, ou tomber. Tes chances sont faibles. Cette vilaine danse où tu as été entraîné durera encore quelques petites années criminelles et nous ne voudrions pas parier trop haut que tu en réchapperas. À l’avouer franchement, nous laissons assez insoucieusement cette question sans réponse.

Des aventures de la chair et de l’esprit qui ont élevé ta simplicité t’ont permis de surmonter dans l’esprit ce à quoi tu ne survivras sans doute pas dans la chair. Des instants sont venus où dans les rêves que tu gouvernais un songe d’amour a surgi pour toi, de la mort et de la luxure du corps.

De cette fête de la mort, elle aussi, de cette mauvaise fièvre qui incendie à l’entour le ciel de ce soir pluvieux, l’amour s’élèvera-t-il un jour ?

FINIS OPERIS. »

le film de Christopher Nolan répond oui, puis que le merveilleux monde des tesseracts à la fin, a été construit, comme le comprend Cooper, non par des dieux, mais par des humains de l’avenir ayant accédé à une cinquième dimension , supplémentaire donc par rapport aux quatre dimensions de l’espace temps de la physique actuelle .

Cette fin du film rappelle fortement celle de « 2001 odyssée de l’espace «  de Kubrick , qui doit être interprétée aussi comme révélant un temps non conventionnel ( mais pas de voyage dans le passé : un être vivant se dirige toujours vers son futur )

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/19/essai-dinterpretation-de-2001-odyssee-de-lespace-de-stanley-kubrick/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/12/18/kubrick-2001-odyssee-de-lespace-1968-en-vo/

et aussi « La jetée «  le film de 1962 de Chris Marker :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/09/chris-marker-la-jetee-1962-mais-lesprit-humain-achoppait-se-reveiller-dans-un-autre-temps-cetait-naitre-une-seconde-fois-adulte/

où le « voyageur temporel «  choisi au camp de prisonniers pour sa force de fixation sur une image, rejoint l’humanité du futur à laquelle il tient avec succès ce discours : » puisque vous avez survécu , vous ne pouvez pas refuser de donner à votre passé les moyens et ressources en énergie pour survivre «. Les humains du futur reviennent le visiter avant qu’il ne soit liquidé en lui offrant de l’accueillir parmi eux, il est dit qu’ils voyagent eux aussi dans le temps mais beaucoup plus facilement : mais il refuse, préférant retrouver l’image d’enfance d’une femme ( et donc la mort, «  en ma fin mon commencement » ) .  Ce qui signifie qu’il ne renonce pas ( n’ayant pas la force ) à la mort, au plan vital, à l’Eros et à l’enfance pour trouver la liberté qui transcende le temps ( symbolisée par le voyage temporel) .

Et si les Idées étaient construites par une humanité du futur , ayant enfin permis que « l’Amour se lève un jour »?

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, Philosophie, Physique, Science, mathesis, Science-internelle, Time. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s