John Frankenheimer : SECONDS (L’opération diabolique) 1966

Un film extraordinaire, le dernier et le plus grand de la « trilogie paranoïaque » de Frankenheimer ( avec «  un crime dans la tête » et « sept jours en Mai »)

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/L%27Opération_diabolique

Une « mystérieuse » nouvelle vie, dans un corps plus jeune et plus séduisant qui est proposée à des hommes vieillissants contre de l’argent par une organisation qui s’occupe de tout, notamment de trouver des cadavres que la police prendra pour les chers disparus, rendant ainsi leur mort « officielle »

Cela ressemble fort à la « seconde naissance » à laquelle l’évangile fait allusion, j’avais écrit cet article :

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/08/10/seconds-1966-de-john-frankenheimer-la-seconde-naissance-travestie-par-la-nouvelle-vie/

De même le voyage temporel dans le passé dans le film-photos de Chris Marker « La jetée » en 1962:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/09/chris-marker-la-jetee-1962-mais-lesprit-humain-achoppait-se-reveiller-dans-un-autre-temps-cetait-naitre-une-seconde-fois-adulte/

Mais la « seconde naissance » c’est tout autre chose : c’est naître en esprit, au plan internel, et non pas naître une nouvelle fois sur le plan vital ( ce qui est le sens du mythe de la réincarnation)

http://www.prionseneglise.fr/Les-textes-du-jour/Evangile/Evangile-de-Jesus-Christ-selon-saint-Jean-3-1-8

« Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : Personne, à moins de renaître, ne peut voir le règne de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment est-il possible de naître quand on est déjà vieux ? Est-ce qu’on peut rentrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois ? »
Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : Personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair n’est que chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit qu’il vous faut renaître. Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l’Esprit. »

Le film est ici sur YouTube :

On peut aussi voir ce film « seconds » en vo ici:

http://www.kandafilms.com/streaming/film/20620-lopération-diabolique-1966.html

La déchéance ontologique dans la compréhension spirituelle de la nouvelle naissance , sa dégradation en une « nouvelle vie » plus heureuse est aussi liée au mythe du vampire :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/11/23/carl-dreyer-vampyr-1932-un-etrange-et-admirable-chef-doeuvre/

D’ailleurs à un moment du film de Frankenheimer, un personnage de l’organisation décrit la « nouvelle vie » comme le rêve de l’homme américain ( c’était en 1966, la période hippie) : le candidat se réveille célibataire, jeune et beau, avec une profession gratifiante , « vous êtes accepté « 

Oui, une sorte de vampirisation de la seconde naissance, opérée par une sorte d’agence de publicité .

La scène de la fin :

Advertisements
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.