La méthode de conceptualisation relativisée MCR et de systémique relativisée SR et la théorie des Idées

MCR et SR qui en provient ont déjà fait l’objet d’un article ici :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/07/29/these-dhenri-boulouet-systemique-relativisee-explication-de-la-methode-mcr-de-conceptualisation-relativisee-de-mioara-mugur-schachter/

La chasse aux « faux absolus » en quoi consiste MCR, qui s’oppose frontalement au « relativisme », est liée à la controverse sur « le mathématicien : découvreur ou inventeur ? »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/06/le-mathematicien-decouvreur-ou-inventeur-idealisme-vs-realisme/

La thèse de Henri Boulouet « Systémique relativisée : essences des conceptualisations relativisées du Réel » est ici :

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01145242/document

MCR , qui sort des travaux sur la compréhension des résultats de la mécanique quantique, représente une révolution de la notion d’objectivité scientifique, connaissable en soi. SR, qui sort de MCR, obéit à une logique radicalement constructive.

Les « faux absolus » que pourchasse MCR et dont parle Mioara Mugur-Schachter:

https://sd55bf8f7b89db192.jimcontent.com/download/version/1384118343/module/8686777799/name/publications_doc7a.pdf

sont en fait des étants dont on parle, que des sujets humains conceptualisent mais dont «  on oublie » que ce sont des sujets humains qui en parlent en les dotant d’une objectivité en soi. De la même manière Alexandre Kojeve disait que « l’on ne peut parler que de l’être dont on parle ». Cela dit je ne suis absolument pas prêt à renoncer à la notion de « connaissance absolue » qui est fondamentale pour la doctrine endossée sur ce blog. La connaissance absolue c’est la connaissance des Idées. Les « vérités absolues » sont des relations, des morphismes entre Idées. J’accorde une grande importance à la pensée d’Hoené Wronski (1776-1853):

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/04/17/wronskiscienceinternellemessianismereformeabsolue-le-vendredi-saint-speculatif-ou-le-dimanche-de-la-vie/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/28/wronskiscienceinternellemessianismereformeabsolue-1-messianisme-ou-reforme-absolue-du-savoir-humain/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/30/wronskiscienceinternellemessianismereformeabsolue-2-les-causes-de-la-degenerescence-de-lhumanite-europeenne-sauf-les-nations-slaves/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/09/13/wronskiscienceinternellemessianismereformeabsolue-4-les-peuples-slaves-sont-appeles-a-prendre-en-charge-le-destin-de-lhumanite/

et Wronski décèle justement l’origine du déclin des pays d’Europe de l’Ouest, et notamment de la France, dans le fait que ces peuples, qui forment à notre époque l’Europe, pour cette raison complètement dégénérée, nient à l’homme toute faculté de connaissance absolue , c’est à dire toute possibilité de vivre pour autre chose que pour son animalité mortelle et finie. Reconnaissons ici ce que Jean Michel Le Lannou appelle « amour du fini ». Mais le fini est justement ce qu’il est impossible d’aimer et la connaissance amoureuse qui est visée ici est justement la « connaissance absolue »:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/05/26/linternite-est-amoureuse-des-travaux-du-temps/

Le savoir absolu correspond chez Hegel à l’identité du savoir et de l’être; dans la pensée de Wronski savoir et être deviennent les deux éléments primitifs EE et ES, élément-être et élément-savoir et ce sont les morphismes géométriques entre topoi qu’il faut interroger pour cela:

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/06/24/morphismes-geometriques-et-2-categorie-topos-des-topoi-comme-cadre-general-de-nos-travaux/

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/06/23/retour-a-ou-detour-par-la-triade-des-elements-primitifs-de-wronski/

https://balzacwronskimessianisme.wordpress.com/2012/04/26/la-loi-de-creation-de-wronski-et-la-theorie-des-topoi/

Mais à quoi correspond la « révolution à propos de l’objectivité scientifique » dans MCR dont parle Mioara Mugur Schachter ?

Nous avons vu que ce sont les modèles d’une Idée qui sont des formes mathématiques. Un exemple d’Idée est selon moi rencontré dans la démonstration par schommer-Pries de l’unicité de la théorie homotopique des théories de l’homotopie :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/08/chris-schommer-pries-unicity-of-the-homotopy-theory-of-homotopy-theories/

La « révolution » dans MCR correspond selon moi à la rencontre d’une Idée, qui n’est pas un « objet » qui est, mais est unique, par delà la multiplicité des « modèles «  que l’on peut appeler « mathèmes « : les formes mathématiques de cette Idée .

C’est pourquoi la controverse célèbre entre « mathématicien comme découvreur » ( c’est ce qu’on peut appeler le réalisme spirituel platonicien naïf) et « mathématicien comme inventeur » (c’est la thèse de Wittgenstein) est si importante :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/02/06/le-mathematicien-decouvreur-ou-inventeur-idealisme-vs-realisme/

Une Idée n’est pas , ni dans le monde, ni dans un prétendu « monde intelligible », dans les deux cas les explications de Brunschvicg nous préviennent contre le danger du réalisme (qui est le scepticisme ) et du faux idéalisme, qui revient au même :

https://leonbrunschvicg.wordpress.com/2018/01/27/leon-brunschvicg-la-philosophie-est-la-science-des-idees/

« Tout idéalisme est incomplet et impuissant qui conçoit l’idéal en l’opposant à la réalité;l’idéal, c’est alors ce que nous ne sommes pas, ce que nous ne pouvons pas être, le chimérique ou l’inaccessible. Et ainsi se constitue le faux idéalisme, celui qui célèbre doctement la banqueroute de la science humaine, afin de fonder la vérité divine sur l’absurdité de la croyance« 

« Les trois propositions génératrices du scepticisme, de l’immoralisme et de l’ahéisme sont : le vrai est, le bien est , Dieu est « 

Advertisements
This entry was posted in homotopy type theory, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Physique, Science, mathesis, Science-internelle. Bookmark the permalink.