Copernic : Des révolutions des orbes célestes

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια Philosophie, théorie des catégories et théorie homotopique des types

http://classiques.uqac.ca/collection_sciences_nature/copernic_nicolas/revolutions/revolutions_orbes_celestes.html

Le livre fondateur du « déplacement dans l’axe de la vie religieuse «  qu’est l’émergence de la science moderne en Europe au 17 eme siècle, mais Copernic mort en 1543 est un précurseur de celle ci, un homme du 16eme siècle, et n’oublions pas qu’il était évêque …

Rupture avec le modèle de Ptolémée qui avait conservé les caractères de la physique aristotélicienne :

https://media4.obspm.fr/public/ressources_lu/pages_moyen-age-17e/ha-revolutionibus.html

« On peut tenter de prendre la mesure des progrès de la théorie de Copernic en la comparant à celle de Ptolémée. Ce dernier avait conservé trois axes du dogme aristotélicien :

  • le géocentrisme (la Terre est rigoureusement immobile, elle siège au milieu de l’univers, unique centre de tous les mouvements célestes)
  • la séparation entre d’une part le monde sublunaire (changeant et corruptible) et d’autre part le monde supralunaire (parfait et immuable)
  • le mouvement circulaire uniforme est considéré comme le seul possible pour les astres…

View original post 779 more words

Advertisements
This entry was posted in Philosophie. Bookmark the permalink.