Billy Wilder : le gouffre aux chimères (« Ace in the hole  » 1951) vf

https://m.ok.ru/video/90409142986

Un chef d’oeuvre, un film très sombre. Billy Wilder était, comme Otto Preminger, en provenance de l’Europe centrale et n’a jamais pu admettre certains aspects « clientélistes  » de la démocratie américaine ni le mode de vie américain.

Kirk Douglas, en journaliste ambitieux et sans aucun scrupule, prêt à tout pour sortir du trou où il s’est enlisé de par sa propre faute , a un jeu absolument extraordinaire : il avait 35 ans cette année là, il en a maintenant 102.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Gouffre_aux_chimères

La scène finale est absolument extraordinaire.

L’affaire évoque un peu celle qui se passe actuellement en Thaïlande : les 12 enfants bloqués dans une grotte avec leur entraîneur de football, les sauveteurs pris par l’urgence n’arrivent pas à les faire sortir et tentent de perforer le « toit » de la grotte. Mais je doute qu’il y ait en Thaïlande un homme comme Charles Tatum qui a une relation troublée avec l’alcool, car il se dégoûte lui même et cherche à se fuir lui même dans la mort ou l’inconscience.
La version en vo

https://m.ok.ru/video/295849757347

pour mieux goûter le jeu de Kirk Douglas ( et des autres acteurs) notamment lors de la scène de la fin, l’une des plus puissantes que j’aie jamais vu dans un film . ( avec peut être la scène finale de « Sunset boulevard » de Billy Wilder aussi).

C’est Jan Sterling qui joue Lorraine Minosa , l’épouse qui ne supporte plus la vie qu’elle a de l’homme emmuré vivant dans la grotte, et qui est prête à tout pour se sortir de là . Elle joue en 1967 dans « l’ Incident » de Larry Pierce, le rôle de la femme qui méprise son mari qui n’a pas assez bien « réussi » dans la vie

Advertisements
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.