Le « théorème zéro » appliqué à la nouvelle naissance dans « SECONDS » de John Frankenheimer

Le théorème zéro , appelé ainsi d’après le film de Terry Gilliam :

https://unedemeuresouterraineenformedecaverne.wordpress.com/2014/06/25/le-theoreme-zero-de-terry-gilliam-qohen-leth-cohen-qoheleth/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/05/04/un-nouveau-theoreme-de-la-scienceinternelle-dit-theoreme-de-louis-ferdinand-celine/

affirme que le plan vital est de valeur nulle : comme le dit l’Ecclésiaste tout y est vanité des vanités et « pâture de vent « ( affliction de l’Esprit )

https://www.info-bible.org/lsg/21.Ecclesiaste.html

C’est que le plan vital est fini, c’est le domaine de la finitude, et seul l’Infini peut contenter l’ être humain, Infini qui est l’ordre du plan spirituel . L’ascension du plan vital au plan spirituel peut donc se noter :

0 → ∞

Si dans une catégorie complète (munie de toutes les limites ) donc possédant un objet initial et un objet terminal, nous notons :

0 = objet initial

∞ = objet terminal

Cette flèche 0 → ∞

Existe et est unique par définition de ces objets

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Initial_and_terminal_objects

Mais revenons à l’histoire du film de John Frankenheimer en 1966 « Seconds »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/08/08/la-scene-centrale-de-seconds-1966-de-john-frankenheimer/

Que propose l’organisation à ses clients riches et vieillissants ? Pas la « nouvelle naissance «  c’est à dire l’ascension du zéro à l’infini ( qui réclame une ascèse difficile ) mais une « nouvelle existence «  obtenue par la fraude et la chirurgie, contre de l’argent , c’est à dire le passage du plan vital de valeur nulle au plan vital, de zéro à zéro : c’est là l’escroquerie pratiquée par l’organisation , au nom du bel idéal consistant à « soulager la misère humaine «  et ceux qui ne sont pas satisfaits et demandent une nouvelle « opération diabolique «  sont tués et servent de « cadavres » pour une nouvelle fraude , servant à maquiller en accident la disparition d’un nouveau client de la « nouvelle naissance «  (rebirth)

Seul le passage de zéro à l’infini , du plan vital au plan internel, serait une « nouvelle naissance « 

https://www.universdelabible.net/lire-la-segond-21-en-ligne/jean/3.1-21/

« Nicodème lui dit: «Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il une seconde fois entrer dans le ventre de sa mère et naître?» 5 Jésus répondit: «En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, on ne peut entrer dans le royaume de Dieu.« 

Le « royaume de Dieu » c’est le plan internel; « naître d’eau et d’Esprit «  c’est naître une nouvelle fois, mais à l’Esprit (sur le plan internel ) après être né charnellement dans un corps humain ( « naître d’eau »)

Dans le roman de Koestler « le zéro et l’infini »

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Zéro_et_l’Infini

le thème est envisagé de manière critique du stalinisme :

« Roubachof l’a bien compris, l’individu est le zéro. Le Parti, c’est l’infini« 

Le communisme, comme les autres dictatures « religieuses », est fondé sur une vérité : l’existence individuelle, sur le plan vital, vaut zéro. Seulement la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie qui ouvre la possibilité d’accéder à l’Infini de l’Esprit. D’ailleurs c’est un faux infini qui est donné à chercher aux militants : le parti, qui comme on le sait maintenant n’était qu’une organisation visant la puissance sur le plan vital . Même chose pour le seul Parti communiste existant encore, le parti chinois. Dans le nazisme, le faux infini était la race aryenne gardée pure, mythe cachant la volonté d’hégémonie du peuple allemand , ou plutôt de ceux qui s’estimaient être ses « maîtres » . La race est par définition une notion du plan vital. A notre époque et en France , c’est le parti « En Marche » qui s’avance masqué ( comme le « larvatus prodeo «  de Descartes) c’est à dire en fait la volonté de puissance démentielle du psychopathe Emmanuel Macron , caché derrière ce mythe ridicule du « Nouveau monde « , nouvel avatar du « désormais on rase gratis »

Dans les « religions abrahamiques positives «  l’infini , le faux infini, c’est le Dieu envisagé comme Seigneur Tout Puissant .

Seulement il n’y a qu’un seul Infini non idolâtre :le plan internel, qui est aussi l’Un radicalement immanent à l’esprit, non séparé .

Advertisements
This entry was posted in Philosophie. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s