L’ outsider : l’histoire de Jérôme Kerviel dans un film

Voir l’article sur ce film :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/06/24/loutsider-lhistoire-de-jerome-kerviel-portee-au-cinema/

On peut voir ce film ici :

Les chiffres et les dernières possibilités offertes par la technique sont omniprésents , mais ce qui est frappant c’est l’émergence d’une mentalité magique (i e primitive ) chez ces traders ou courtiers, notamment chez Jérôme et Samir qui parle sans arrêt de « la puissance de Jérôme «  qui est censé tout se permettre sans conséquences défavorables . Aussi en 2005 Jérôme croit déceler certaines analogies de chiffres entre la situation actuelle et celle des jours qui ont précédé les attentats du 11 septembre , ce qui l’encourage à prendre position à la baisse. Et bingo, ce sont les attentats de Londres et il touche le jack pot car les cours s’effondrent.. ses collègues se mettent à l’appeler « Madame Irma » et lui demandent si ce n’est pas lui qui a posé les bombes dans les autobus de Londres. C’est l’effet décrit dans le film hilarant « Wag thé dog «  :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/11/08/barry-levinson-wag-the-dog-1997-en-vf-des-hommes-dinfluence/

ce n’est plus le chien ( la population ou la Bourse ) qui remue la queue ( les médias ou les traders) mais la queue qui remue le chien !! cela rappelle la dualité à l’aube grecque, décrite par Brunschvicg, entre les mathématiciens et les « acousmatiques « , ancêtres des numérologues actuels, qui se basent sur des analogies fumeuses de nombres por invoquer une connaissance secrète, réservée à eux, forcément

Advertisements
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.