Une conséquence importante résultant du fait que les Idées sont mathématiques

Rappel :

https://scienceinternelle.wordpress.com/2018/08/20/les-trois-oppositions-fondamentales-de-brunschvicg-a-la-lumiere-du-couple-idees-idees/

Toute Idée est mathématique, ce qui signifie : tous les modèles humains d’une Idée sont des mathèmes, des idées mathématiques.

Cela permet d’effectuer des « transformations «  mathématiques ( que l’on peut appeler « calculs ») sur les Idées : soit m un modèle mathématique d’une Idée I , on applique à m le processus P d’ actions (de transformations) d’où résulte Pm qui est une structure mathématique, une idée y . Si y est le modèle d’une Idée Y on dira que Y = PI , que l’Idée Y est la transformée de l’Idée I par le processus (mathématique ) P .

On peut ainsi vérifier qu’il y a une certaine cohérence, cela interdit un ordre de (tristes) phénomènes qui arrive souvent avec le « spirituel » : un individu avec suffisamment de bagout et de culot peut se présenter comme « Envoyé de Dieu «  ou « ayant le don de clairvoyance «  permettant d’entrer en contact avec le « monde spirituel » et prétendre que le Ciel lui a confié la mission divine de donner telles ou telles lois ( la charia) à une communauté ou, pourquoi pas, à toute l’humanité. En réalité , ces lois viennent de l’individu lui même, pas de Dieu ou du « ciel », elles sont en conformité avec son caractère.

Exemple simple : un modèle de l’Idée « étendue intelligible «  est un ∞-cosmos, un modèle d’une Idée en général est une ∞-catégorie, or par définition un ∞-cosmos est une (∞,2)-catégorie dont les objets sont appelés axiomatiquement des « ∞-catégories » . On retombe bien sur nos pieds, en retrouvant le fait que l’étendue intelligible est le « séjour » des Idées

Advertisements
This entry was posted in ∞-catégories, ∞-cosmoi, ∞-topoi, category theory, Descartes, DIEU, Higher category theory, Léon Brunschvicg, Malebranche, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Plan vital-plan spirituel, Platon, Quasicatégories, Science, mathesis, Science-internelle. Bookmark the permalink.