Les mathèmes 1 , 2 et 3 chez Lacuria

Avant l’invention en 1945 ( en fait de 1942 à 1945, dans les travaux d’Eilenberg et MacLane) de la théorie des catégories :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Théorie_des_catégories

l’activité mathématicienne ou philosophique fournissait des modèles mathématiques humains des Idées, notamment l’idée humaine du nombre 1, mathème de l’Idée de l’Un, qui est équivalente à Dieu , ou celle du nombre 2 , idée de distinction et de discrimination ( devenue de nos jours un gros mot) modèle de l’Idée de Verbe Intelligible , ou celle du nombre 3 , mathème de l’Idée du Saint Esprit , dernier membre de la Trinité . C’est chez Lacuria, l’abbé Lacuria, et ses «  Harmonies de l’être » que l’on trouve ces idées :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/01/14/scienceinternelle-6-les-harmonies-de-letre-exprimees-par-les-nombres-de-labbe-lacuria-le-pythagore-francais/

Le texte du livre de Lacuria, en deux volumes:

https://lesharmoniesdelesprit.files.wordpress.com/2015/10/lacuria1.pdf

https://lesharmoniesdelesprit.files.wordpress.com/2015/10/lacuria2.pdf

C’est au chapitre 1 des « Harmonies de l’être » titré « De la Trinité » , que Lacuria aborde ce point de vue fondamental philosophiquement selon lui :

« Par la Trinité seule, la philosophie ou l’explication rationnelle des choses peut trouver un point de départ »

Lacuria cite et approuve Schlegel, page 35 :

« Pour Schlegel la première idée qui s’échappe du fond de l’être c’est la vie, et il me semble que le profond allemand a raison . La vie est en effet le fond de l’être et la pensée ne peut remonter plus haut » L’idée de la vie prend donc la place de ce qu est selon nous le plus haut principe au delà duquel on ne peut pas remonter : l’Un, c’est à dire le plan internel ou Étendue intelligible des Idées:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/10/05/les-mythemes-deguises-en-mathemes/

« Il n’y a rien à chercher dans l’esprit au delà de l’unité”
“C’est le fondement infondé de l’esprit : celui ci n’a pas à chercher la raison de sa volonté d’unité , il est unification”

“S’il y a un écart entre un esprit et l’unité, c’est qu’il s’agit précisément d’un esprit individuel et c’est parce que l’individualité exclut la pureté et la perfection de l’unité achevée. »

Mais chez Lacuria la vie est équivalente à l’amour :

« D’autres philosophes ont voulu mettre la vie dans l’Amour, et ils ont raison à leur manière , car l’amour c’est la vie lumineuse, la vie arrivée à son dernier terme, la vie parfaite »

C’est ici, à propos de la Trinité c’est à dire de ce qu est fondamental, qu’apparait La différence entre les deux sortes de langage, qui rejoint la dualité du Verbe-langage et du Verbe-raison chez Brunschvicg:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/01/15/roberto-rossellini-voyage-en-italie-1954/

« Lacuria distingue ainsi deux sortes de langage :l’un , positif, qui est le langage ordinaire, et l’autre , qui est selon lui le “langage des Nombres” qui “exprime le côté négatif ou limite des êtres ” .
C’est évidemment ce genre de langage négatif qui s’exprime ici avec l’apparition des “moulages” , grâce au plâtre des vides laissés dans la terre par les corps: le plâtre joue ici le rôle de la “substance “, le même rôle que la feuille de papier sur laquelle sont dessinées des figures géométriques au chapitre II de Lacuria :
“Les divisions que vous aurez introduites sur le papier ne sont qu’apparentes puisque vous pouvez les effacer à votre gré. Le nombre et la division ne sont donc pas dans la feuille de papier qui n’a pas cessé d’être une seule feuille de papier, mais dans les figures qui sont multipliées ou divisées à votre gré. De même le limite peut se promener et s’étendre à volonté sur la surface de l’être ”

Le langage «  négatif », que Lacuria appelle le « langage des Nombres » est celui de la Mathesis universalis et il est associé aux relations de la science, aux mathemata, qui sont selon moi les mathèmes, modèles humains des Idées intelligibles :

« Dieu, voulant nous apprendre à distinguer les trois personnes, nous a donné des noms de relation et qui n’expriment pas la substance mais la forme »

Lacuria était chrétien et utilise là le langage de la théologie , mais l’on peut et l’on doit établir la correspondance avec les thèses défendues ici : seul le langage «  négatif » de la forme ou de l’idée , c’est à dire du mathème , du modèle mathématique de l’Idée Intelligible divine, peut nous rendre intelligible la Trinité , base fondamentale selon Lacuria de la compréhension rationnelle de l’être.

Les mathèmes de Lacuria sont les trois premiers nombres: 1,2 et 3 . 1 est associé à l’idée de vie, et au Père dans la Trinité chrétienne, 2 à l’idée de forme , de distinction , de Verbe, et au Fils, 3 à l’idée d’union, de lumière, d’unité et au Saint Esprit dans la Trinité.

Mathématiquement ce sont les trois nombres premiers inauguraux, les seuls à être séparés seulement de 1 : après quoi tous les autres nombres premiers seront de la forme 6k+1 ou 6k-1 : 5, 7,11, 13, etc..

C’est très facile à démontrer puisque en dehors de 6k+1 ou 6k-1 il n’y a que les cas 6k+2 ou 6k+4, qui sont divisibles par 2 donc non premiers , et 6k+3 , divisibles par 3.
Le nombre 6 , produit des trois premiers nombres, possède tout un tas de propriétés remarquables : c’est le premier nombre parfait , c’est à dire qui soit à la fois la somme et le produit de ses diviseurs :

6=1+2+3=1*2*3
Les nombres parfaits après 6 sont 28, 496 et 8128.
Les mathématiciens sont persuadés qu’ol N’existe pas de nombre parfait impair, mais personne n’a encore pu le démontrer.

6 est aussi la dimension du plus petit carré gréco-latin, ce qui est lié au problème des 36 officiers d’Euler :

https://www.univ-lille3.fr/recherche/actualites/agenda-de-la-recherche/?id=1702

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Carré_gréco-latin

Advertisements
This entry was posted in DIEU, Lacuria, Nombres, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Plan vital-plan spirituel, Science, mathesis, Science-internelle. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s