“We are such stuff as dreams are made on; and our little life Is rounded with a sleep.”

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/05/22/nous-sommes-letoffe-dont-sont-faits-les-reves/

 

Le chef d’oeuvre De John Huston en 1941, film qui finit sur la citation de Shekespeare  What is that ? (le policier désigne  le Faucon Maltais)

 

Sam Spade (Bogart) : «  thé stuff that dreams  are made of ! »

Le film est ici en vo:

https://m.ok.ru/video/259064597155

 

Mais, si nous sommes l’étoffe dont sont faits les rêves, cette étoffe doit être le Temps : car « nous sommes le surgissement du temps » (Merleau-Ponty)

 

notre vie est d’ailleurs un voyage dans le temps, de la naissance à la mort, voyage au bout de la nuit ?

mais notre petite vie  , qui est un rêve de temps, au cours duquel « un songe d’amour s’est levé pour toi », est bornée  par le sommeil ( thé big sleep) .. à moins que l’Amour ne  s’élève un jour ?

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/10/22/cochetbrunschvicg-6-la-conversion-de-la-chair-a-lesprit-dans-le-temps-hermetique/

 »Le Temps chronologique ne vient pas vers nous; c’est nous qui le créons pas à pas dans notre marche tangente à l’esprit

 

l’Amour ne s’élèvera que si notre marche n’est plus tangente à l’esprit, si « nous renonçons à la mort «  , c’est à dire au monde, au plan vital des générations.. si nous entrons en plein dans la terre promise, l’Esprit

 

« Des aventures de la chair et de l’esprit qui ont élevé ta simplicité t’ont permis de surmonter dans l’esprit ce à quoi tu ne survivras sans doute pas dans la chair. Des instants sont venus où dans les rêves que tu gouvernais un songe d’amour a surgi pour toi, de la mort et de la luxure du corps.

De cette fête de la mort, elle aussi, de cette mauvaise fièvre qui incendie à l’entour le ciel de ce soir pluvieux, l’amour s’élèvera-t-il un jour ? »

 

http://pauledel.blog.lemonde.fr/2017/02/05/a-propos-de-madame-chauchat-montagne-magiquesuite/

cette fête de la mort, c’était dans le roman de Thomas Mann le champ de bataille de 1914.. mais aujourd’hui ce pourrait être n’importe quelle « grande surface « dédiée à la « consommation » (la consumation ?)

 

« Il est immoral de vouloir se conserver soi même «  (Clawdia Chauchat)

Advertisements
This entry was posted in Cinéma, Littérature-Poésie. Bookmark the permalink.