Richard Talman. : geometric mechanics

https://www.mobt3ath.com/uplode/book/book-20185.pdf

 

Le chapitre 12 page 379 est quasi copié du livre de Zwiebach «  a first course in string theory «

« most of thé material for thaïs chapter has been learned, and in some  cases virtually copied , From the book  of Barton Zwiebach »

l’auteur ne prend pas parti dans la polémique contre la théorie des cordes :

»Early optimism christened string theory « the theory of everything «  but modern critics refer  to it as »the  theory of Nothing ».there is no experimental confirmation of the  theory. This text makes  no  pretense of contributing to these  controversial issues

The presence of string theory here  is justified by the  fact that string theory is so geometric. This makes the subject singularly appropriate as an example for inclusion in a text on geometric classical mechanics »

Autrement dit : la théorie des cordes définit un cadre mathémattique-géométrique supérieur pour l’unification cherchée pour toute la physique.

et l’on doit ici se rappeler le verdict de Brunschvicg sur la relativité einsteinienne:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/04/25/conference-deinstein-a-la-societe-de-philosophie-le-6-avril-1922/

«Le Monde kantien a d’une part un contenant, l’espace et le temps, et d’autre part un contenu, la matière et la force. Le monde einsteinien se caractérise par le fait qu’il ne permet plus de séparer contenant et contenu »

»Le monde selon Mr Einstein est sans endroit et sans envers : il se constitue d’un seul tenant par la corrélation progressive du mathématique et du physique qui ne laisse à aucun moment du travail intellectuel subsister un hiatus, une fissure entre la position du continuum spatio-temporel et la réalité qui en détermine les caractéristiques »

Toute avancée sur ce thème passe pour moi, qui suis très ignorant hélas en ce domaine, par un travail énorme sur la théorie des cordes et la théorie quantique.

 

Advertisements
This entry was posted in Philosophie. Bookmark the permalink.