Tout, tout de suite : du journal gauchiste libertaire « TOUT » en 1970 au gang des Barbares et à l’assassinat antisémite d’Ilan Halimi

« Tout, tout de suite » est le titre du très beau livre de Morgan Sportès sur l’affaire du meurtre d’Ilan Halimi

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tout,_tout_de_suite

qui a été adapté au cinéma par Richard Berry :

Le livre de Morgan Sportès est décrit par son auteur comme « une autopsie de nos sociétés saisies par la barbarie.

 » Indigence intellectuelle et morale au milieu de l’indigence architecturale et culturelle : il n’y a pas de mots pour décrire l’effroyable vide que la société a laissé se creuser en son sein , et qui menace de l’aspirer tout entière. Pas de mot. Il fallait un roman »

lorsque je suis entré en Mathsup en septembre 1970, je me souviens d’un journal gauchiste « Tout » dont le slogan était «  Nous voulons tout, tout de suite », journal qui était vendu par un militant dans notre classe. C’est sans doute aussi suite à ce souvenir que Morgan Sportès , qui a fait ses études vers la même période, a écrit le titre de son livre

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Morgan_Sportès

Or , le journal Tout, dont Jean Paul Sartre était directeur de la publication, revendiquait la « liberté sexuelle pour les mineurs » :

»Le numéro 12 (25 avril 1971) est interdit à la vente. Il est accusé d’être « pornographique », ce qui vaut une inculpation d’outrage aux bonnes mœurs à Sartre[4]. Élaboré avec l’aide du Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR), il revendiquait le « droit à l’homosexualité et à toutes les homosexualités » ainsi que le « droit des mineurs à la liberté du désir et à son accomplissement »[

Quelques numéros de ce journal pédophile ( qui a sans doute inspiré Daniel Cohn Bendit qui de nos jours roule pour Macron):

http://pedocriminalites.blogspot.com/1970/09/1970-journal-tout-sur-tout.html

 

Les sommaires détaillés des numéros :

http://archivesautonomies.org/spip.php?article1800

On  peut lire les contenus en cliquant sur les petites fenêtres pdf

Voici le numéro pornographique d’Avril 1971 qui a valu à Sartre d’être poursuivi :

http://archivesautonomies.org/IMG/pdf/maoisme/tout/tout-n12.pdf

La dégradation ou plutôt la chute  analysée par Morgan Sportès qui a mené jusqu’à l’effroyable affaire Halimi près de quarante ans après date de ces années là , celles de l’immédiat après 68 , et c’est bien l’extrême  gauche « libertaire »et « antifasciste »  qui en porte la responsabilité .

Advertisements
This entry was posted in Antisionisme-antisémitisme, Cinéma, Europe, Féminisme, France-bordel, Islam, Israel, Littérature-Poésie, Macrollande-dictature, Merde in France, nazisme, Philosophie. Bookmark the permalink.