Arbogast : du calcul des dérivations (1800)

https://books.google.fr/books?id=FNK-Pmjul-IC&pg=PA364&lpg=PA364&dq=derivations+arbogast+kramp&source=bl&ots=0zv_KBhyhG&sig=ACfU3U3nD5t5QT5yLTsncA4pbf1XdYvlpw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwitpejJj83jAhUSzYUKHRfdD1gQ6AEwAnoECAYQAQ#v=onepage&q=derivations%20arbogast%20kramp&f=false

(On peut télécharger en pdf gratuitement)

http://serge.mehl.free.fr/chrono/Arbogast.html

https://calcul.math.cnrs.fr/attachments/journee-da-2019/expo_gdr_calcul_2018.pdf

Wronski ( dans Prospectus de la philosophie absolue) :

»La technie des mathématiques, étant fondée par opposition à la théorie, sur une nouvelle division scientifique, établie par la loi de création, a pour objet  spécial la génération universelle des quantités , génération qui depuis Newton et Leibniz, caractérisé les mathématiques modernes. Mais c’est le système complet et absolu de cette génération algorithmique universelle que nous offrons ici tout à coup. L’algorithme des séries, avec lequel Taylor a ouvert cette nouvelle carrière, le théorème de Lagrange, les fractions continues d’Euler, les fonctions génératrices de Laplace, les dérivations d’Arbogast et de Kramp, ne sont qu’autant de parties constituantes de ce système absolu, où ils reçoivent leur véritable signification et leurs lois fondamentales, qui étaient demeurés inconnues jusqu’à ce jour »

Onpeut télécharger la « Philosophie de la technie algorithmique» de Wronski ici :

https://books.google.fr/books?id=qIc_AAAAcAAJ&pg=PA9&lpg=PA9&dq=derivations+arbogast+kramp&source=bl&ots=WtNQ7jEqpE&sig=ACfU3U0uW92dbwzltBCLs0KfHm2XvAh7ng&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwitpejJj83jAhUSzYUKHRfdD1gQ6AEwBXoECAgQAQ#v=onepage&q=derivations%20arbogast%20kramp&f=false

Ce que Wronski appelle « mathématiques modernes «  dans les lignes ci dessus, c’est ce que l’article étudié hier, qui date de plus d’un siècle plus tard, appelle «  mathématiques classiques »

Un travail envisageable ici pourrait être de joindre l’étude intensive du « système absolu » de Wronski (portant sur Taylor, Lagrange, Kramp,Arbogast) à celle des mathématiques du 20 eme siècle ( Grothendieck, Caramello, Lawvere notamment ) avec la naissance de la théorie des topoi chez Grothendieck.

Ne serait ce pas là ce que Wronski nomme « destinée providentielle des nations slaves » ? puisque Grothendieck est le fils de l’anarchiste russe Sacha Shapiro, et se définit lui même comme «  anarchiste « , non comme juif bien que son père ait été assassiné par les nazis ?

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sacha_Schapiro

« Il participe à la guerre civile russe, combattant tout à la fois les armées blanches et l’armée rouge du nouveau pouvoir bolchevique

De même Wronski avait combattu dans l’armée polonaise et dans l’armée russe..

Nous vivons l’époque de l’Absolu ; et l’accès à l’Absolu nécessite l’abandon complet du plan vital, donc du nationalisme, ainsi que la pensée mathématique, (in)formée par Wronski et Grothendieck

ainsi que des travaux de Caramello sur l’unification par les topoi.

le point de vue Absolu, c’est la compréhension- vision de l’Idée de l’Un grâce aux topoi

 

This entry was posted in African Spir, category theory, Cochet-Brunschvicg, EHTT, Grothendieck, Higher category theory, Higher topos theory, homotopy type theory, Léon Brunschvicg, nazisme, opposition monde véritable-monde imaginaire, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Science, mathesis, Science-internelle, Shabbatai Tsevi-Jacob Frank-Hitler-nazaréens-islam, Théorie des ensembles (set theory), Wronski, Wronski-Messianisme-séhélianisme-Science-internelle. Bookmark the permalink.