André Téchiné : « Rendez vous » (1985) sur Replay Arte jusqu’au 31 juillet

https://www.programme-tv.net/cinema/2039251-rendez-vous/

Scrutzler ( Jean-Louis Trintignant) le metteur en scène dit à un moment du film que « Roméo et Juliette » n’est pas la meilleure pièce de Shakespeare. Tout à fait d’accord ! mais sans doute la pièce la plus connue, et il l’explique dans la même scène : «  tout le monde aime, et tout le monde est ennemi de tout le monde » C’est la nature même du plan vital qui veut ça : tout le monde est en guerre avec tout le monde, pour avoir accès aux « ressources rares », mais il faut bien que les générations se renouvellent, par le sexe. Aussi tout le monde  « aime », entendez veut « coucher », c’est la Ruse, non pas de la Raison, mais de l’instinct, qu’a trouvé la Nature pour résoudre le petit problème expliqué plus haut : comment faire pour que des gens en guerre perpétuelle les uns contre les autres »  s’aiment » assez pour faire des enfants ? Pour que cette tragédie, plutôt que comédie, continue indéfiniment. L’Amour romantique, tel qu’on l’entend, l’Amour avec un grand A, est un dystheme , pas une Idée intelligible :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/09/19/nouvelle-terminologie-idees-mathemes-et-mythemes/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/10/09/retour-sur-mathemes-mythemes-et-logoi/

Un dystheme est un mythème malfaisant , et Dieu sait que la croyance à l’Amour parfait, avec un grand A, est malfaisante. J’admettrai ici, sans doute par pure charité non chrétienne,  que l’Amour chrétien, l’Agapé est une Idée , intelligible et parfaite, celle dont Platon parle dans « Le banquet » et que Dante nomme « Amour maître des cieux ».

Dans l’Evangile , cette Idée est évoquée par l’Amour de Dieu pour ses créatures et dans le film de Téchiné par l’amour de Scrutzler pour sa fille, qui était l’actrice qui jouait Juliette dans la pièce qu’il avait créée à Londres. C’est pour cela que l’inceste est universellement maudit : parce que ce serait faire tomber l’Amour divin, parfait, dans la marmite infernale de l’amour sexuel. Or justement le dystheme de l’amour romantique réalise cette malédiction. La pièce « Roméo et Juliette «  réalise ce crime maudit, dans le film elle est comparée à un gouffre qui aspire ses victimes  : Quentin et la fille de Scrutzler à Londres qui, tombés amoureux, ont voulu mourir ensemble pour ne pas avoir à « redescendre » de leur sommet imaginaire,  puis à Paris où Scrutzler tenu par un contrat crée de nouveau la pièce,  Juliette Binoche, la nouvelle actrice choisie pour jouer Juliette.

comment fonctionne cette supercherie malfaisante du dystheme de l’amour ? En faisant croire qu’il est le modèle de la Perfection de l’Idée de l’Amour divin, et même en faisant croire à ses « adeptes » dupés qu’il est l’Idée même, la Perfection.

Seulement seul Dieu est parfait : ainsi la religion sauve ses croyants du piège du dystheme.

Ici à toute Idée correspond un modèle mathématique, un mathème , qui garde son caractère d’intelligibilité : or un dystheme n’est pas un mathème, mais un mythème . Dieu n’est envisagé ici que comme Idée des Idées, comme « Étendue Intelligible « dont le mathème est ( ∞,1)Cat, (∞,1)-catégorie de toutes les (∞,1)-catégories :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/16/scienceinternelle-19-recherches-sur-lidee-de-dieu-qui-est-dieu-∞-categorie-des-∞-categories/

Quant à l’idée humaine de Dieu, celle de la Bible et du Coran, qui sélectionne un « peuple élu » avant de le maudire et de lui « donner une tombe dans le ciel où l’on n’est pas couché à l’étroit «  :

http://www.barapoemes.net/archives/2014/12/01/31062405.html

ce Dieu purement humain est selon moi ( et selon Salman Rushdie) un mythème , un dystheme même, qui a fait beaucoup de mal dans « cette histoire racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur «  qu’est la « vallée des ossements » , l’Histoire humaine.. et ce n’est sans doute pas terminé !

Qu’est ce qui est spécifiquement malfaisant dans ces deux dysthemes, celui de l’idée humaine de Dieu et celui de l’amour romantique ? C’est de faire croire qu’ils sont des représentants fidèles de la Perfection de ce qu’ils sont censés représenter , de faire imaginer donc qu’ils sont des mathèmes. Or si le sexe ou la guerre même sainte donnait accès à l’Absolu, à savoir à l’Etendue Intelligible,  ce blog se trouverait sur erog.fr et on y trouverait sans doute autre chose que des articles de maths ou de philosophie..

 

 

Advertisements
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.