Une note de Laurent Lafforgue sur la discrimination subie par Olivia Caramello dans le « milieu mathématique »

 

https://www.laurentlafforgue.org/math/NoriMotivesInformation.pdf

Déjà Olivia Caramello s’était plainte d’une véritable campagne de dénigrement menée contre ses travaux:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/10/16/campagne-de-denigrement-contre-olivia-caramello-de-la-communaute-des-theoriciens-des-topoi-unificationofmathematics/

«Another reason for this hostility is the fact that my ideas are ‘heretical’ with respect to the Lawverian tradition in categorical logic which prescribes to consider theories only in invariant form (famous is Lawvere’s statement that “a theory IS a category”) discarding their presentations. Indeed, presentations play a crucial role in the technique ‘toposes as bridges’, which consists precisely in exploiting the duality between the invariant presentation of a theory and its different syntactic axiomatizations; see the following section for a detailed explanation of this point. »

En fait, il me semble que cete hostilité est dûe au fait que le travail d’Olivia Caramello porte sur ce qui est l’essence même de la pensée mathématique : l’unification, ce principe d’unité au delà duquel il est impossible de remonter «

Olivia Caramello , avec sa théorie unificatrice, prend la suite de Grothendieck

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/2015/07/22/une-note-de-laurent-lafforgue-sur-les-travaux-dolivia-caramello/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/01/se-lancer-dans-loeuvre-de-grothendieck-en-saidant-des-cours-dolivia-caramello-et-autres/

 

c’est à dire que ses travaux donnent accès à cette Pensée Absolue qu’annonçait Wronski en 1847:

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/03/ce-sont-les-mathematiques-de-mclane-lawvere-et-grothendieck-apres-1945-qui-donnent-raison-a-wronski-un-siecle-plus-tot/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/07/26/sarrazin-de-montferrier-les-cinq-periodes-du-developpement-des-mathematiques-orient-grece-europe-jusqua-wallis-europe-apres-newton-et-leibnitz-acces-a-labsolu-de-wronski/

d’où cette réaction d’hostilité  dans les milieux « scientifiques » que dénonçait déjà Wronski à son époque (les « savants à brevets ») : hostilité (inconsciente) contre tout accès à l’Absolu de la part de ceux qui veulent que la science en reste au monde du « relatif », où s’établissent les rapports de force, de concurrence, et où le « vainqueur » peut gagner la « gloire » .. or la science est assurée de gagner en toute confrontation.

La vision unificatrice de Grothendieck au delà de Lautman :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/07/23/la-vision-unificatrice-de-grothendieck-mathematiques-classiques-et-modernes/

https://www.erudit.org/fr/revues/philoso/2010-v37-n1-philoso3706/039718ar.pdf

est cet accès de la pensée humaine à l’Absolu que prévoyait Wronski et qu’il croyait à tort pouvoir réaliser par la « réforme absolue » de la mathématique « classique » de son époque.. mais cette réalisation n’est possible que suite à l’invention des topoi par Grothendieck ( à vrai dire, Lawvere aussi a découvert la théorie des topoi, mais sur le versant logique de la pensée, or il convient de rappeler ici les préventions de Brunschvicg contre la pensée logicienne « descendante »)

Voici ce que dit Olivia Caramello sur cette pensée logicienne :

»Another reason for this hostility is the fact that my ideas are ‘heretical’ with respect to the Lawverian tradition in categorical logic which prescribes to consider theories only in invariant form (famous is Lawvere’s statement that “a theory IS a category”) discarding their presentations. Indeed, presentations play a crucial role in the technique ‘toposes as bridges’, which consists precisely in exploiting the duality between the invariant presentation of a theory and its different syntactic axiomatizations; see the following section for a detailed explanation of this point. »

Advertisements
This entry was posted in category theory, Cochet-Brunschvicg, Grothendieck, homotopy type theory, Léon Brunschvicg, Logique, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Philosophie mathématique, Science, mathesis, Science-internelle, Simone Weil, Spinoza, Wronski, Wronski-Messianisme-séhélianisme-Science-internelle and tagged , , , . Bookmark the permalink.