un autre point de vue sur la #PMA

L’Eglise s’oppose à la PMA comme à la contraception et pour la même raison : parce que cela tend à « séparer » acte sexuel et conception-procréation. Or pour l’Eglise, et d’après elle selon le point de vue de Dieu, la « légitimité «  de la sexualité se situe dans l’enfantement, dans la possibilité de celui ci; si l’on supprime la possibilité , ou le « risque », de celle ci, par la contraception, l’acte sexuel devient « illégitime » aux yeux du Créateur. De même , si l’on permet à une femme, célibataire ou homosexuelle, d’avoir un enfant sans passer par un rapport sexuel avec un homme, cela tend à séparer procréation et sexualité .

Dépasser Eros, ce qui est une nécessité pour le progrès de la conscience s’acheminant vers le véritable amour qui est « Amor Dei intellectualis »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/26/connais-tu-bien-lamour-toi-qui-parles-daimer/

entraînerait inévitablement la fin de l’humanité par la fin des naissances : c’est une telle évolution apocalyptique que montre le beau film de Cuaron « Les fils de l’homme » sorti en 2006 :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/03/25/alfonso-cuaron-les-fils-de-lhomme-2006/

Il existe aussi il me semble une « citation » attribuée à Jésus :

»Le Royaume des cieux viendra quand les femmes cesseront d’enfanter »

sauf si les naissances se poursuivent grâce à la PMA..

Attention je ne dis pas que je suis favorable à un tel « projet » car le dépassement d’Eros n’est possible et souhaitable que dans une liberté individuelle totale vis à vis de la sexualité . Pour la raison que justement Eros (l’amour sexuel, qu’il soit hétérosexuel ou homosexuel) « opère » dans une atmosphère de contrainte et de privation de liberté : le désir amoureux s’impose à ceux qu’il frappe, qui ne sont pas « libres » de tomber ou non amoureux. Un régime politique dictatorial qui interdirait les relations sexuelles pour tout le monde et ne laisserait comme possibilité d’enfanter pour les couples que la PMA ne pourrait pas « représenter » le dépassement d’Eros qui est évoqué ici : ce ne serait qu’une dictature, comme celle du film et du livre « 1984 » , ou bien celle du film « THX1138 ».

Néanmoins n’y a t’il pas une telle « orientation » derrière les projets actuels d’extension de la PMA pour toutes les femmes : rendre possible techniquement les naissances par PMA pour tous les couples comprenant une femme et pour les femmes célibataires, avant peut être d’interdire les autres types de procréation, puis les relations sexuelles dans une hypothétique société du futur ? bien entendu cela serait implicite, à l’insu du plein gré des actuels partisans de la « PMA pour toutes » et de l’idéologie LGBTQ .. une nouvelle version des « idiots utiles » en quelque sorte..

This entry was posted in Anthroposophie, Féminisme, FRANCE 2017, France-bordel, Merde in France, Philosophie. Bookmark the permalink.