Le lien entre les films superbes de la chaîne Vimeo : Eros

ces films peuvent être vus sur cette chaîne :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/09/25/hi-ro-shi-ma-cest-ton-nom-cest-mon-nom-oui-et-ton-nom-a-toi-est-nevers-nevers-en-france/

J’ai déjà parlé de « Dernier tango à Paris » :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/09/28/bernardo-bertolucci-le-dernier-tango-a-paris-1972/

Qui pourrait  être résumé comme montrant l’enfermement de deux êtres prisonniers  dans un appartement vide qui symbolise leur  assujettissement à Eros

non pas le dieu  de l’Amour, mais plutôt le Maître Absolu d’ Hegel qui n’est pas l’Absolu :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/12/30/le-maitre-absolu-est-il-labsolu/

la mort n’est pas un maître venu d’Allemagne.

mort qui est le thème du second film, « Le Samouraï «  , presque aussi beau que « Le dernier tango « ou « Hiroshima mon amour » où c’est Eros qui mène la danse. Mais les trois aboutissent à la mort: mort collective du 6 août 1945 dans « Hiroshima » , mort reçue par Paul abîmé dans le désespoir et la solitude dans « Dernier Tango » : Eros n’a pas de caractère salvateur, contrairement à ce qu’ont cru les foules pendant des millénaires ( qu’enfanter permettait de surmonter la mort) . En notre époque apocalyptique, nous comprenons que ce n’est pas le cas : tout ce qui est né est digne de périr, Eros n’est plus qu’un officiant serviteur du Maître Absolu qui n’est qu’un peu profond ruisseau calomnié ; Jeff Costello , Le Samouraï dont la solitude est plus profonde que celle du tigre dans la jungle, est l’officiant suprême. Après 1967 tout cela s’est effondré  : Catherine Jourdan, la jeune actrice de 19 ans qui joue la préposée au vestiaire du bar de Martey dans « Le Samouraï «  , est tombée dans les griffes d’Alain Robbe-Grillet et de sa femme, elle a tourné en 1970 dans « L’eden et après « : faute de goût, quand on a tourné avec Melville,  de se laisser sauter par le triste sire moustachu pape du « Nouveau Roman » ,  ( analogue des « Nouveaux philosophes » dans l’ordre de l’esprit, c’est à dire néant) , avec lequel elle a eu une liaison avec la bénédiction libertine de Catherine Robbe Grillet . Pardonnez leur, car elles ne savent pas ce qu’elles font… que ta main gauche ignore  ce que fait ta main droite ! Mais le « Dernier tango » ce n’est pas l’Eden et après, mais l’Eden et avant.. avant Ève . Et Catherine Jourdan aurait mieux valu , en 1972, que Maria Schneider, pour jouer avec Marlon Brando et la motte de beurre dans le grand appartement vide de Passy

This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.