« Dieu seul te jugera »

« Dieu seul te jugera »: c’est  le SMS envoyé par l’épouse de Mickael Harpon au terroriste, après qu’il l’ait informée de son achat d’un couteau de cuisine avant d’aller au boulot et de perpétrer un massacre.

Cela c’est la conception traditionnelle de Dieu comme personne qui est, caractérisée par des activités comme le jugement (des humains notamment ), la connaissance ( Dieu sait tout, même si un cheveu tombe de votre tête il le sait) , le pouvoir d’agir sur les événements ( Dieu peut tout) etc…

Ce n’est pas la conception partagée ici : Dieu n’est pas, ce n’est pas un étant, mais une Idée, l’Idée de toutes les Idées, qui les unifie, et font qu’elles sont UNE Idée, appelée par Malebranche « Étendue Intelligible », qu’on pourrait appeler aussi Idée de l’Un, de l’unité de toutes les Idées. Le jugement est l’activité humaine fondamentale, ce qui assure l’humanité d’un être humain c’est le jugement. Un jugement peut être vrai ou faux.

Dans la théorie homotopique des types (Homotopy type theory, voir les articles de ce blog sous le hashtag #HoTT) le jugement , « brique « fondamentale, est exprimé par une formule comme :

⊢ x: A

qui se lit comme l’assertion ( ⊢) que le terme x appartient au type A .

Mais le jugement vrai doit être universellement vrai, il ne peut être vrai « à la tête du client »: une affirmation comme « les pommes c’est bon », qui équivaut à « j’aime les pommes » n’est pas un jugement au sens où nous en parlons ici, de même qu’il n’y a pas d’Idée de la pomme, ou du cheval.

Comment se fait il que les vérités , assertées par les jugements vrais, que nous appellerons aussi les théorèmes, soient universellement vraies ? C’est qu’une Idée intelligible fait naître en l’esprit humain une idée humaine, que nous appelons ici un mathème :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mathème

Les Idées peuvent avoir entre elles des « relations » , qui correspondent à des relations ( au sens mathématique ) entre les mathèmes de ces Idées : on peut voir les mathèmes comme des objets d’une catégorie au sens mathématique et les relations entre ces objets comme des morphismes de cette catégorie :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Théorie_des_catégories

Un jugement humain est donc une assertion « il y a un morphisme entre deux mathèmes«  et ce jugement est vrai s’il y a une relation entre les Idées intelligibles correspondant à ces mathèmes.

Les Idées ne doivent pas être confondues avec des idées humaines, elles ne sont pas « pensées «  par une Personne qui serait Dieu, elles sont en tant qu’Idées au « ciel des Idées « , le « monde des Idées «  dont parle Platon.

Ici un mathème d’une Idée est une catégorie au sens mathématique, ou une ∞-catégorie  : dans ce schéma le mathème de l’Etendue Intelligible, ou encore de Dieu ( qui est l’Idée de l’Un ) est Cat , catégorie de toutes les catégories, ou (∞,1)Cat, qui est l’∞-catégorie de toutes les ∞-catégories :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/25/la-metacategorie-cat-de-toutes-les-categories-comme-modele-mathematique-du-monde-des-idees-de-platon/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/16/scienceinternelle-19-recherches-sur-lidee-de-dieu-qui-est-dieu-∞-categorie-des-∞-categories/

Les conceptions traditionnelles de Dieu remontent à des temps d’ignorance, d’avant la Science et d’avant la ligne de démarcation des Temps qui est l’époque du cartésianisme :

https://renatuscartesiusmathesisuniversalis.wordpress.com/descartes-la-ligne-de-demarcation-des-temps/

Mais ce qui est connu dans les religions du Livre comme le « jugement dernier » et qui est représenté dans l’arcane 20 du Tarot , est ce un pur mythe, ou bien cela correspond il à quelque chose dans le schéma des Idées ?

A cette question je réponds : OUI !

Les mathématiques progressent, en fournissant à l’esprit humain ( qui est l’ouvrier de cette progression ) des mathèmes de plus en plus élaborés et perfectionnés des Idées  : le jugement dernier , ce sera quand un mathème « parfait » de l’Un , s’identifiant à l’Idée de l’Un, c’est à dire à  Dieu, aura été trouvé .

Divers éléments me portent à penser que nous n’en sommes plus très loin : notamment le fait que la théorie des catégories, inventée en 1945 , est un instrument « représentant » fidèlement la nature de la réalité intelligible : les objets d’une catégorie correspondent aux Idées, les flèches (morphismes) aux relations entre les Idées.

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/09/14/la-nature-fonctorielle-de-la-loi-de-creation-de-wronski/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/30/la-theorie-des-categories-en-germe-chez-brunschvicg/

et surtout :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/03/ce-sont-les-mathematiques-de-mclane-lawvere-et-grothendieck-apres-1945-qui-donnent-raison-a-wronski-un-siecle-plus-tot/

Notre époque est apocalyptique : la mathématique d’après 1945 et d’après Grothendieck est la « pensée de l’Absolu » , c’est grâce à elle que « l’humanité peut enfin se fixer des buts absolus » comme disait Wronski en 1847 dans « Messianisme ou Réforme absolue du savoir humain »

https://meditationesdeprimaphilosophia.wordpress.com/wronski-messianisme-ou-reforme-absolue-du-savoir-humain-tome-1/

https://henosophiamathesis.wordpress.com/wronski-messianisme-ou-reforme-absolue-du-savoir-humain-tome-2/

https://mathesisuniversalis.wordpress.com/2015/09/25/wronski-messianisme-ou-reforme-absolue-du-savoir-humain-tome-3/

 

This entry was posted in category theory, Cochet-Brunschvicg, Coran, DIEU, France-bordel, Higher category theory, Higher topos theory, homotopy type theory, HTTUF, Islam, Léon Brunschvicg, Macrollande-dictature, Merde in France, opposition monde véritable-monde imaginaire, Ouvert : dualité plan vital-plan spirituel, Philosophie, Science, mathesis, Science-internelle, Théorie des topoi (topos theory), topos physics, Wronski, Wronski-Messianisme-séhélianisme-Science-internelle. Bookmark the permalink.