Retour sur la chanson de la « Famille », secte de Charles Manson : « I’ll never say never to always »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/18/sortileges-et-dysthemes-de-lun-ill-never-say-never-to-always-chanson-de-la-secte-de-charles-manson/

Le texte en anglais avec traduction de moi est :

« Always is always forever
As one is one is one
Inside yourself for your father
All is none all is none all is none
It’s time to drop all from behind you
The illusion has been just a dream
The Valley of Death may not find you
Now as then on a sunshine beam
So bring only your perfection
For then life will surely be
No cold no fear no hunger
You can see you can see you can see »

autre version :

»Always  is always forever
Cause one is one is one
Look inside yourself for your father
All is none all is none all is one

It’s time to call time from behind you
The illusion has been just a dream
Valley of death and I’ll find you
Now is when on a sunshine beam
So bring only your perfection
For there love will surely be
No cold, pain, fear, or hunger
You can see you can see you can  see »

 

je traduis ou essaye de le faire :

Titre : Jamais je ne dirai jamais  à toujours 

» toujours est toujours à jamais

comme un est un est un

pour ton père à l’intérieur de toi

tout c’est rien tout c’est rien tout c’est rien

il est temps de jeter tout ce qui est derrière toi

ce ne fut qu’un rêve illusoire,

la Vallée de la mort

ne te trouvera peut-être  pas comme alors sur un rayon de soleil

aussi apporte seulement ta perfection

et la vie ne signifiera plus froid

ni peur ni faim

tu es voyant tu es voyant tu es voyant »

dans la seconde version :

»…

tout c’est rien, tout c’est rien, tout est un

il est temps de rappeler le temps qui est derrière toi

l’illusion fut juste un rêve

la Vallée de la mort…

apporte  seulement ta perfection

et il y aura certainement l’amour,

plus de froid ni de peur ni de douleur ni de faim

tu vois tu vois tu vois »

cette chanson:

 

est dans le film de Quentin Tarantino « Once upon a time in Hollywood «  à environ 15 minutes  30  secondes :

https://wikiseries.co/dDp58ew-once-upon-a-time-in-hollywood

Je devrais peut être m’inquiéter et consulter, mais je ne trouve rien à redire au texte de Manson.

«toujours est toujours à jamais

comme un est un est un

Regarde en toi même pour trouver  ton père à l’intérieur de toi

tout c’est rien tout c’est rien tout c’est rien

il est temps de jeter tout ce qui est derrière toi

ce ne fut qu’un rêve illusoire,

la Vallée de la mort

ne te trouvera peut-être  pas comme alors sur un rayon de soleil

aussi apporte seulement ta perfection

et la vie ne signifiera plus froid

ni peur ni faim »

mis à part le passage sur « le père « , classique pour une mentalité façonnée par le christianisme.

non, le mal était ailleurs, dans « la famille «  : drogue, alcool, sexe, pas besoin de chercher loin…

je note d’ailleurs que le nom qu’ils se donnaient , « la Famille », établit la prédominance du plan vital de la succession des générations , basé sur le sexe et l’hérédité du sang, sur le plan de l’Idée .

En fait , je suis persuadé que cette affaire atroce cache des horreurs bien plus horribles, si l’on peut dire, que le roman que la presse et le D.A. Bugliosi ont cherché à vendre à l’opinion, avec un plein succès d’ailleurs :

https://www.nouvelobs.com/la-boite-a-bouquins/20190809.OBS17010/charles-manson-lsd-et-cia-les-mysteres-de-l-enquete-sur-le-meurtre-de-sharon-tate.html

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/18/contre-enquete-sur-laffaire-manson/

à noter : c’est Mick Jagger qui a fait la sonorisation du film de  Kenneth Anger avec Bobby Beausoleil  en 1969, cf vidéo dans le dernier article ci dessus.

De même ce sont les Rolling stones qui ont engagé , pour leur concert à Altamont fin 1969, les Hell’s Angels pour s’occuper du service d’ordre, bilan : un spectateur poignardé , certes après avoir tiré une arme à feu, par un membre du service d’ordre

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Meredith_Hunter

On  n’arrête pas de tomber sur des coïncidences dans cette affaire Polanski-Manson : ainsi l’immeuble « Dakota » devant lequel John Lennon fut tué apparaît au début du fameux film de Polanski , « Rosemary’s baby » .

Je ne connais pas la vérité sur le meurtre de Sharon Tate en 1969 , mais cela ne m’étonnerait pas que le projet MK-ultra soit impliqué, comme dans les affaires de terrorisme de Theodor Kaczynski :

Projet MK-Ultra : quand la CIA développait des techniques de manipulation mentale

This entry was posted in Cinéma, nazisme, Occident faustien, USA. Bookmark the permalink.