Cannes 1939 : le festival n’a pas eu lieu (voir en replay France 5 jusqu’au 12 juin 2019)

http://www.tv-replay.fr/13-05-19/la-case-du-siecle-france5-pluzz-13478701.html

Le premier festival de Cannes en Septembre 1939  était une idée de Jean Zay pour concurrencer la Mostra de Venise, qui, en 1938 , était devenu un festival des dictatures fasciste italienne et nazie allemande , après avoir primé en 1937 le film de Renoir « La grande illusion », ce qui avait fortement déplu à Hitler et Goebbels. La ligne de Jean Zay, après avoir été perdante au début , regagna la faveur de Daladier lorsqu’Hitler piétina l’accord de Munich , et le festival devait avoir lieu du 1er au 21 septembre 1939, mais tout vola en éclat avec la tempête du 22 août en même temps que l’on apprenait le traité de non-agression germano-soviétique qui rendait la guerre certaine.

Jean Zay est un héros de la laïcité , c’est à dire de la pensée libre, assassiné en 1944 par la Milice, et cette belle idée de festival des pays libres (cela signifiait encore quelque chose il y a 80 ans)  était effectivement antifasciste et antiraciste, en un temps où cela n’était pas encore devenu le stalinisme du 21 eme siècle dénoncé fort justement par Finkielkraut .  Mais de nos jours, Cannes donne l’absolution et la visibilité à un esclavagiste comme Abdellatif  Kechiche

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Abdellatif_Kechiche

Qui filme pendant des heures des actes sexuels non simulés .

Advertisements
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.